Abandonnée à la naissance, elle retrouve sa mère mais la famille prend peur

3 min de lecture
30

Nathalie, nouvelle freedomienne, nous donnait un témoignage poignant ce matin sur notre antenne : « je me sens abandonnée une deuxième fois ! »

Il y a deux ans, elle reprend contact avec sa mère biologique et tout se passe bien :  » J’avais enfin trouvé l’amour d’une mère ! »

Abandonnée dès la naissance, elle a pu être adoptée à l’âge de 6 mois en métropole. Si son père adoptif a su lui donner de l’affection, sa mère elle n’a pas eu la même attitude : « elle m’a foutue dehors à l’âge de 17 ans en me disant que je n’étais bonne qu’à être une pute ! »

Heureusement, elle a su se reconstruire et a fondé une famille. Il y a quelques années, avec le soutien de son mari, elle décide de chercher sa famille biologique. Elle commence les démarches et finalement elle est contactée par sa mère pour la rencontrer.

Au comble du bonheur, elle décide de prendre un billet et parcours l’île avec elle pour découvrir les lieux marquants de son histoire ainsi que cette famille créole.

Cette année, après de nombreux échanges de courriers, elle annonce à sa famille qu’elle a pris un billet pour venir fêter la nouvelle année avec eux. Et là, stupeur ! Elle reçoit un mail de la part d’une des petites soeurs qui lui demande de ne pas venir « Tu as eu tes réponses, tu connais ta mère, on n’a pas besoin de toi, ne viens pas ! »

Et une autre soeur confirme qu’elle est indésirable.

« Je comprends pas pourquoi ce revirement de situation ! Je me sens à nouveau abandonnée !  »

Elle est quand même venue avec sa fille, qui voudrait connaître cette grand-mère. Alors elles sont allées aux Avirons, Nathalie est restée en voiture mais malgré la pluie battante, la jeune fille s’est vue mise à la porte. « Pourquoi faire ça à ma fille? Elle n’y ait pour rien ! C’est une enfant, c’est sa grand-mère quand même ! Elle l’a laissée sous la pluie alors que ma fille entendait qu’il y avait du monde dans la maison ! »

Dépitée, elle repart dimanche, le coeur lourd avec encore plein de questions sans réponse. « Si mes soeurs ont pris peur, je ne comprends pas pourquoi. Je ne veux rien, juste l’amour d’une mère que je n’ai jamais eu… »

Vos témoignages au 0262 99 12 00.

30 Commentaires

  1. Ben 1 personne de plus c moins d heritage.
    C facile a comprendre non
    Zn plus si elle a zte abandonne y a des raisons
    Fo pas retourner le couteau ds la plaie

  2. Juste une info si votre mère possède des biens ou juste une maison « ses sœurs » ont réalisé qu il faut partager le gâteau ça c est l humain qui ressort mais je pense qu elle avait besoin de revoue sa mère après toutes ces années mais sachez Mme si vous avez pas lu vour votre mère le jour où elle partirait revenez et demandez ce qui vous revient de droit juste pour les emmerder et cela pas chez eux mais chez le notaire

    • Vous avez entièrement raison Monsieur, c’est aussi le conseil que je lui aurais donné, elle vous a abandonnée et est juste que vous réclamiez ce qui vous revient de droit, quitte à engager un procès à toute la famille s’il le fallait surtout si il y a un héritage derrière. Faites le…ce ne serait que justice. On vous refusé l’amour , alors prenez ce qui vous revient en tant qu’héritière.

      • Elle a été adoptée, elle porte sûrement le nom de sa nouvelle famille.
        Quand est-ce que ces sœurs ont été au courant de son existence ?
        Déterrer un vieux dossier peut avoir des conséquences inenvisageable.
        La relation qu’elle a eu avec sa mère au dernier vacance, a t’elle été la même qu’avec ses sœurs.
        Sa mère a t’elle encore toute ses faculté.

  3. Vos histoires de famille, on s’en secoue le cocotier en fait !!!!
    Ecrivez un livre et bon retour …..
    Içi c’est une iles peuplé de singes et de consanguins …ou le diable règne en maitre !!!

  4. Hors ! Laissez tomber ses personnes ne mérite pas votre affection et votre amour. Votre famille c’est avant tout votre mari et vos enfants, c’est dommage mais dans toutes les familles il y a des tomates pourries et des jaloux.
    Bon courage et allez de l’avant. Votre avenir c’est vos enfants.

  5. C’est vraiment sa famille biologique ? A part sa mère il y a bien des tantes vu qu’elle a le nom et prénom regarde l’arbre généalogique mais c’est injuste

  6. Ca honore pas ses soeurs, abandonnée à 6 mois, ce n’est pas de sa faute. Ce sont, celui qui l’a concue et celle qui l’ a mise, au monde et l’abandonner ensuite qui sont responsables. Si j’étais à sa place je donnerai leur nom, afin d’ avoir une bonne image d’elle. Bon courage madame

  7. Ne vous laissez pas décourager. Peut être qu’elles ont pris peur car elles ont soudainement découvert qu’elles avaient une autre sœur. Tentez de comprendre ce qui s’est passé ou pansez vos blessures.
    Prenez soin de vous.

  8. C’est dégueulasse pour une mère de réagir comme ça moi à votre place je dénoncerai leurs noms. Bon courage et continuer vôtre combat.

  9. Bonjour sujet très délicat, sa mère biologique n’est qu’une femme qui la mise au monde ,cette petite a été adoptée à l’âge de 6 mois, elle porte le nom de cette famille et j’ai un grand doute sur un éventuel héritage, et ne crois pas à la Sainte vierge, compte que sur toi, aide toi,car personne t’aidera

  10. tasan out momon la fait a ou avec son frère, dans cocotier ?( consanguin) out famille descendant singe,mais pas tous les réunionnais,démeuré,con,
    ce n’est pas une mère ça et les filles comme la mère

  11. Qui cherche, trouve. Elle avait un besoin irrépressible de connaître son origine et voilà le résultat : pas toujours concluant. Doublement déçue. Circonstances atténuantes pour la mère biologique d’avoir abandonné son enfant mais la mère adoptive? Inadmissible. Adopter les enfants des autres pour ensuites les rejetés à la rue c’est indigne d’être mère. Ses entrailles n’ont pas pu concevoir s’en est un signe. Une fille mère n’abandonne pas son enfant sans raison et nous jugeons cet acte comme une abomination mais rejeter un enfant une fois devenue adulte parce qu’il ne suis pas les mêmes idées ou religions ou orientation sexuelle comme l’aurait souhaité ses parents nous est plus acceptable alors qu’il n’en est rien. Pire même.

  12. La première question à se poser, c’est, est-ce qu’il y a un héritage ?, Si oui, a-t-elle un droit ?
    Si oui, bats-toi pour récupérer ta part, si tu n’en veux pas, donne le à une association qui s’occupe des enfants abandonnés

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Scandale à St-Denis et aux Avirons : « la SHLMR nous abandonne ! » (PHOTOS)

Article suivant

Vigilance crues ORANGE : rivière St-Jean et JAUNE : rivière St-Denis, rivière des Pluies, rivière Ste-Suzanne, rivière des Roches, rivière des Marsouins.

Free Dom