Accès aux soins sur les campus : l’université s’engage pour un retour à la normale

2 min de lecture

Le Service Universitaire de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé (SUMPPS) de l’Université de La Réunion œuvre, depuis 1999, en tant que centre de soins à destination des étudiant·e·s de l’établissement.

Aujourd’hui, l’établissement est dans l’attente de l’obtention d’un agrément administratif auprès de l’Agence Régionale de Santé (ARS) permettant à ce service de poursuivre les actes médicaux dispensés gratuitement auprès d‘un public fragilisé par la crise sanitaire.

Afin d’apporter une première réponse à cette situation, le Président de l’Université a proposé, dès le Conseil d’Administration du 9 septembre 2021, une délibération adoptée à l’unanimité et visant à maintenir les prises en charge existantes strictement en l’état pour accompagner les étudiant·e·s. Parallèlement, par courrier en date du 21 septembre 2021, adressé aux services de l’ARS, Frédéric MIRANVILLE a rappelé l’extrême urgence de ce dossier, appelant à un déblocage rapide de la situation pour que les prises en charges puissent reprendre dans les meilleurs délais et s’associant aux inquiétudes légitimes des étudiants.

L’Université de La Réunion assure les étudiant·e·s de tout son soutien et de sa mobilisation, une rencontre est en cours de programmation avec les services de l’ARS que nous remercions pour leur accompagnement sur ce dossier.

La santé de l’ensemble de la communauté universitaire était, est et restera pour l’établissement une priorité absolue.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Salon de la culture : appel aux exposants

Article suivant

Saint-Paul : « mon logement est envahi par les cafards » (VIDEOS)

Free Dom