Accident mortel à St-Louis : « S’il vous plaît, laissez notre fils Miguel reposer en paix »

2 min de lecture
37

Le père de Miguel a adressé aux rédactions une lettre dans laquelle il explique que son fils n’est pas un criminel et qu’il en prendra l’entière responsabilité.

Miguel Irfont est décédé dans un accident mortel à Saint-Louis ce lundi 18 juillet.

Lettre du père de Miguel :

Suite à l’accident mortel survenu dans la nuit du dimanche 17 au lundi 18 juillet 2022,

Après avoir enterré notre fils Miguel le mercredi 20 juillet 2022, moi Jean Daniel, le père ainsi que sa maman, sa sœur, son frère, sa femme, son enfant et tous ses proches, renouvelons nos plus sincères condoléances à toutes les familles endeuillées.

Que ces quatre jeunes reposent en paix et que leurs mémoires soient respectées.

De ce fait, ayant prévu de démarrer notre deuil après des nuits blanches (il en est de même pour les autres familles), je ne peux rester insensible aux critiques de toutes parts désignant notre fils Miguel comme un criminel.

Si c’est le cas, alors c’est moi, son père qu’il faut juger comme tel. J’en prends l’entière responsabilité.

Car c’est moi et sa maman qui l’avons fait grandir et éduqué et sa maman a encore plus de mérite dans son éducation.

J’assumerai vos remarques et vos regards quand vous me croiserez dans la rue ou ailleurs : « Tiens, regardes ce criminel ». Et je l’assumerai jusqu’à la fin de mes jours.

S’il vous plaît laissez notre fils Miguel reposer en paix.

A tous ceux qui l’ont connu (la liste est tellement longue), il n’y a pas de mots pour décrire notre fils Miguel.

C’était un garçon poli, respectueux, joyeux, toujours disponible à rendre service aux autres.

D’ailleurs, il pensait plus aux autres avant de penser à lui. Avec très peu, il voulait aider le monde. Il avait le sourire tous les jours même si sa vie n’était pas toujours facile. Il se disait « demain sera meilleur ».

Il était surtout très affectif envers sa famille. Son seul défaut, ne pas savoir dire « non ».

Ceci dit, je ne souhaite à aucune famille, je le répète à aucune famille de vivre cette terrible épreuve que traversent ces familles endeuillées actuellement. Seules les personnes qui l’ont déjà vécu peuvent en témoigner (ou en parler).

Certains s’en relèvent et malheureusement d’autres pas.

Donc ceux ou celles qui ne le savent pas, il est temps d’arrêter vos critiques et vos attaques et de laisser la justice faire son travail.

Et je le dis pour vous tous ; personnes lambda, presse(s), réseaux sociaux, etc…

Pour terminer, à toutes celles et tous ceux qui nous ont envoyé des messages de soutien, vous avoir et vous savoir à nos côtés nous aura apporté un réconfort dont nous avions besoin pour affronter ce deuil inattendu.

Nous ne trouvons de mots pour vous remercier.

Dans ces si douloureux et difficiles moments, se sentir soutenus et accompagnés n’a eu d’égal que la sincérité des marques d’affection et de sympathie que vous nous avez témoignées ».

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
37 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

La campagne sucrière débutera dès lundi !

Article suivant

Interdiction de mendier à St-Pierre : une mesure pour « les dérives d’une minorité »

Free Dom