/

Accompagnement des enfants malades, rapatriement des dépouilles… : le Département va revoir ses aides à la hausse (VIDÉOS)

4 min de lecture
1

En complément des actions de la CGSS (Caisse Générale de la Sécurité Sociale) et des mutuelles, le Département accompagne depuis de nombreuses années déjà certaines situations de détresses et d’urgences sanitaires et sociales nécessitant une intervention hors du territoire de l’île, en particulier dans l’hexagone. Un groupe d’élus composé de Jean-Marie Virapoullé, de René Sotaca, d’Aurélien Centon, d’Adèle Odon et de Marie Jeanne Hoarau a obtenu du président un réexamen de sa participation financière à ces dispositifs afin d’aboutir à leur revalorisation en raison des demandes de plus en plus nombreuses. Un dossier qui tenait à cœur tous les élus en général, et à Aurélien Centon en particulier dont on connaît l’investissement personnel en faveur des familles se trouvant dans de telles situations d’urgence. Le conseiller général de Saint-Paul appelle souvent Radio Free Dom pour lancer des appels à la générosité des Réunionnais pour toutes les familles concernées. Ecoutez Aurélien Centon. Il est au micro d’Yves Mont-Rouge :

Cyrille Melchior a tout de suite répondu favorablement à la demande du groupe d’élus concernés par ce dossier.  » Si les dispositifs existants sont indéniablement utiles pour nos populations, les élus départementaux ont émis le souhait d’améliorer nos outils d’intervention. Aussi, dès le début de la mandature, un groupe de travail constitué de Conseillers départementaux volontaires s’est réuni et a identifié des pistes d’amélioration sur plusieurs axes :

  • Sur le volet de l’accompagnement des malades, il est envisagé notamment l’ouverture du dispositif à une public plus large, une allocation mensuelle pour les situations de détresses particulières liées à des hospitalisations de longue durée, la prise en charge des frais de transport pour les hospitalisations en province, la prise en charge d’un second accompagnant dans des situations particulières.
  • Sur le volet familles endeuillées par un décès hors de l’île, il est envisagé notamment le rehaussement du plafond e l’aide au rapatriement des dépouilles et un partenariat avec la Région pour la prise en charge du déplacement d’un membre de la famille pour l’accomplissement des formalités.

Le Département souhaite aussi s’attaquer à la problématique de la disponibilité de médecins durant le week-end et les jours fériés pour accomplir les formalités légales en cas de décès. Le système actuel de garde n’est pas suffisamment efficient, laissant nombre de familles endeuillées sans solution. Le Département souhaite engager une réflexion sur les moyens à mettre en œuvre pour accompagner au mieux les familles réunionnaises et éviter ces situations de blocages inacceptables ».

5000 € au lieu de 3000 € pour un rapatriement funéraire; Une allocation mensuelle pour les malades longue durée hospitalisés en métropole…

Jean-Marie Virapoullé dévoile d’ores et déjà quelques mesures concrètes qui pourraient être prises prochainement par la commission permanente du Département :

 

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

65 millions d’euros pour faciliter l’insertion des Réunionnais par le travail, la formation, le logement… (VIDÉOS)

Article suivant

NRL : les transporteurs ont rencontré la présidente de Région et le Préfet

Free Dom