//

Accueil périscolaire et mercredi jeunesse à St-Denis : les nouveaux tarifs font jaser ! (VIDÉO)

2 min de lecture
10

Mais la municipalité dionysienne, via Audrey Belim, conseillère municipale (et départementale depuis juin dernier), présidente de la SPL OPE (Oser Pour l’Education) répond et explique surtout cette nouvelle grille tarifaire. Voici dans les tableaux ci-dessous, dans la première colonne (à gauche et en caractères gras) les nouveaux tarifs minimum et maximum, qui remplaceront tous les autres qui étaient appliqués jusqu’ici.

Depuis l’application de ces nouveaux tarifs, des administrés ont appelé la radio pour dénoncer « cette augmentation ». Réponse de Mme Belim, qui préside donc la SPL (Société Publique Locale) créée en 2019 et effective depuis le 1er janvier 2020 : « Il ne s’agit pas d’une augmentation, mais d’une harmonisation. En fait, au lieu de payer plusieurs tarifs sur un même territoire communal, les nouvelles tarifications seront de 50 euros minimum et de 132 € maximum concernant l’accueil périscolaire, et de 32 € minimum et de 128 € maximum concernant Mercredi jeunesse. Les tarifs seront calculées en fonction du quotient familial ».

Ecoutez Audrey Belim. Elle  est au micro d’Yves Mont-Rouge. Ses explications sont on ne peut plus claires. Sans compter qu’elle rappelle toutes les missions de la SPL OPÉ qui compte 250 animateurs au service d’environ 2000 jeunes de 3 à 17 ans, dans la commune de Saint-Denis.

 

Vous l’aurez compris, des tarifs accessibles à toutes les familles et calculés sur la base de l’ensemble des revenus perçus dans le foyer et de la composition de celui-ci. Rappelons également qu’à Saint-Denis,concernant la garderie, l’heure était de 60 centimes alors que la moyenne nationale est établie à 1,17€ et celle locale à 1,14€. «Il était nécessaire de réajuster tous ces tarifs dans un souci d’équité », insiste Audrey Belim.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

10 Commentaires

  1. En quoi c’est harmonisé de passerva une prise en charge de 70e /enfant a 94e/enfant pour une mere célibataire ?
    D’autant plus que les animateurs font asseoir les enfants 1heure le matin et que le soir c’est une boite de Kappla pour les petits et courses dans la cour?
    Ou sont les qualifications des animateurs et le materiel pour lequel on paye.
    C’est juste du vol et de l’abus

  2. La plupart des enfants de la SPL OPE relevaient de Saint-Denis Enfance. Pour cette majorité de parents, c’est un coup de massue ! Les explications apportées par l’élue ne sont pas audibles. Si encore les animateurs étaient mieux rémunérés, on pourrait l’accepter, mais non ! pire, on les maintient dans la précarité avec des CDD et des mois de carence pour empêcher la CDIsation. C’est honteux.
    En outre, la mixité sociale est en danger : vu le tarif proposé aux plus hautes tranches, autant mettre son enfant dans le privé, l’écart est de qqs euros et l’offre de services beaucoup plus riche. Avec cette mesure vous risquez de vous priver de ces flux financiers les plus importants, et cette augmentation (pardon “harmonisation” pour réutiliser les éléments de langage de la SPL) aura juste fait fuir ceux qui ont les moyens d’aller ailleurs.

    C’est ça l’école du bonheur que vous souhaitez ?

  3. Saint-Denis amie des enfants hahaaaahaa!!!
    Label menteur, poudre aux yeux pour mieux nous raquetter. Vive la première femme maire de Saint-Denis qui prend ce genre de décision anti-sociale et anti-familles.

  4. Madame Belim est payée 3000 euros pour “gérer” cette société à visée plus politique que sociale et certainement autant avec toutes ces délégations municipales et son mandat de conseillère départementale. Elle doit atteindre bien vite les 5000-7000 euros mensuels. Du coup, quand il s’agit “d’harmonisation” elle ne comprend pas que les familles de la classe moyenne n’ont pas le budget qui suivent contrairement à elle pour qui 100/200 euros de plus ou de moins ne l’empêcheront pas de faire garder ses enfants. Bravo à cette élue mère de famille et la Maire de la ville aussi mère de famille qui prend ce genre de décision. C’est sûr que les femmes au pouvoir font la différence comparé aux hommes haha! Belle arnaque!

  5. Si l’harmonisation des tarifs entre les structures et une meilleure équité entre les familles sont de bons principes sociaux , la façon de faire est peu courageuse, énervante et incompréhensible. L’augmentation de plus de 50% pr bcp de parents (voire 100% pr certains) sans préavis est irrespectueuse et indécente. Les tarifs appliqués par rapport aux prestations ne sont pas à la hauteur.
    Cet article prend le parti de la SPL sans prendre la peine de faire une simple analyse objective comme devrait le faire un média sérieux….

  6. Une élue de la mairie st Denis présidente d’une société qui a donc un contrat avec la commune de St Denis , qui utilise les infrastructures de la commune gratuitement qui fix c’est tarifs comme elle l’entend et qui a la main mise sur les marchés de la garderie d’enfants !! Ça sent le conflit d’intérêts , il y de quoi se poser des questions ,ça n’a pas l’air claire tout ça !

  7. Une élue de la mairie st Denis présidente d’une société qui a donc un contrat avec la commune de St Denis , qui utilise les infrastructures de la commune gratuitement qui fix c’est tarifs comme elle l’entend et qui a la main mise sur les marchés de la garderie d’enfants !! Ça sent le conflit d’intérêts , il y de quoi se poser des questions ,ça n’a pas l’air claire tout ça !

  8. Bravo Freedom ! En mettant cette article vous allez encore plus faire peur les gens récalcitrant au vaccin.. C’est triste pour ces personnes c’est sûr mais les femmes ont fait, font et feront des fausses couches avec ou sans vaccin. Toutefois, il n’y a aucun témoignage de femme enceinte qui ont contracté le covid.

  9. Bravo Mme bareigh pour tolerer de telle agissements. Vous ete complice que Mme belim. Elle nous fait payer en plus pour avoir c 3500€ en tant que présidente de cet spl. Tous c spl ce sont des arnaqueur pour pouvoir un autre salaire en plus d’être des adjoints des collectivités de la Réunion. Y faudrait que la cour regionale des compte ouvre un peu les yeux sur c agissements.
    En tout cas bravo à Mme bareigh pour vos incompétence…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Sainte-Rose, il insulte les gendarmes, sa motocross non homologuée est détruite

Article suivant

Nathalie Bassire condamnée pour diffamation : la députée fait appel

Free Dom