Accusé d’agression sexuelle sur mineur : découvrez la nouvelle arnaque qui circule sur les emails

1 min de lecture
3

Il a failli avoir un « saisissement » en lisant ses mails : un auditeur s’est retrouvé accusé de pédophilie, alors qu’il… n’a rien fait. Il s’est affolé, s’apprêtait à aller le lendemain s’expliquer à la gendarmerie et a découvert qu’il s’agissait d’une arnaque.

Ce serait un  email très bien fait apparemment, envoyé chez des gens au hasard dans leur boite email. Quand on l’ouvre, on découvre une  convocation de la police, de la brigade des mineurs, voici la suite de son histoire :

PODCAST : 

3 Commentaires

  1. J’en ai reçu 2 à peu de jours près, mais je savais que c’était une arnaque, car après renseignement si vous êtes accusé de ces choses là, on ne vous prévient pas, la police déboule chez vous et on vous saisi l’ordinateur.

  2. Et de préférence y déboule su out dos en plein milieu la nuite quand sommeil lé lourd. Là, fait comme wi vé ou la pas pou chapé. Saucissonné que ou lé. Alors, être averti par mail… dans tes rêves mon ami !

Répondre à Jérôme Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

A Saint-André, Gandhi, l’apôtre de la non violence, va-t-il se retourner dans sa tombe ?

Article suivant

Décédé de la Covid-19 à Maurice : le corps d’un marin indien oublié dans le congélateur du navire

Free Dom