Aéroport de La Réunion : le trafic fret résiste, mais le nombre de passagers en recul de 65% au 1er trimestre

4 min de lecture
3

Après une timide reprise observée en décembre 2020 et janvier 2021, l’activité de l’aéroport Roland Garros a de nouveau été fortement impactée, en février et mars, par les restrictions des déplacements liées à la pandémie de Covid-19.

Essentielle pour l’approvisionnement de l’île, l’activité fret enregistre toutefois une baisse limitée à 13%. 5 364 tonnes de marchandises ont été traitées à l’aéroport Roland Garros pendant les trois premiers mois de l’année, contre 6 183 tonnes sur la même période en 2020. En janvier, les exportations (574 tonnes) avaient même progressé de 6,3% par rapport à janvier 2020, dans le prolongement d’une campagne fruitière exceptionnellement bonne. Le recul s’est accentué en février, tant à l’import qu’à l’export. Il s’est fortement
atténué en mars.

Face à la baisse des capacités et la réduction du programme de vols réguliers des compagnies, découlant du retour des motifs impérieux pour voyager entre la métropole et La Réunion à partir du 28 janvier, des vols « tout cargo » ont commencé à se mettre en place. L’ensemble des compagnies nationales, à l’instar de la compagnie basée Air Austral, a opéré plusieurs de ces vols sans passagers, transportant uniquement du fret, en février et mars. Des avions cargo ont ensuite été affrétés, notamment auprès de Kenya Airways et de
Swiftair, pour acheminer le fret en souffrance à Paris.

Seulement 176 600 passagers en trois mois

Après le retour d’une affluence modérée pendant les vacances d’été austral 2020-2021, le nombre de passagers s’est de nouveau effondré à l’aéroport Roland Garros en février. Les restrictions imposées par les autorités pour freiner une nouvelle vague épidémique ont eu pour conséquence immédiate une chute du trafic entre Paris et Saint-Denis en février (-67%), qui s’est un peu plus accentuée en mars (-75%). 151 248 passagers ont été enregistrés au 1er trimestre 2021, contre 291 479 au 1er trimestre 2020.

Desservie par Air Austral mais aussi par Corsair depuis décembre 2020, la ligne entre La Réunion et Mayotte a connu en février et mars une baisse de sa fréquentation, qui ressort globalement à -43% (21 797 passagers) au terme du premier trimestre.

Parmi les autres lignes régionales qui touchaient l’aéroport Roland Garros avant le début de la crise sanitaire, seuls quelques vols en provenance de Maurice (571 passagers) et de Tananarive (592 passagers) ont été opérés.

Sur l’ensemble du trimestre, l’aéroport Roland Garros a accueilli seulement 176 629 passagers – arrivées, départs et passagers en transit – soit une baisse de 65% par rapport à 2020.

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Covid-19 : accélération de la vaccination et élargissement des publics prioritaires

Article suivant

Covid-19 : la Réunion en couvre feu jusqu’au 7 mai prochain

Free Dom