Affaire « Bygmalion » : six mois de prison ferme requis contre Nicolas Sarkozy

1 min de lecture
7

Une fois de plus, l’ancien président Nicolas Sarkozy s’est présenté devant la barre ce jeudi, dans le cadre de l’affaire « Bygmailon ». Le parquet a requis six mois de prison ferme à son encontre.

7 Commentaires

  1. Et chez nous qu attende la justice pour coffrer nos élus indélicats avec les finances publiques voyez de qui je fais allusion le président de région et le maire de Saint Philippe et les autres on vas continuer à accepter qu ils vont d appel en appel pour gagner du temps et parvenir à la relaxe il faut que la justice fasse preuve d un peu plus de fermeté il n est pas acceptable que ces élus mettent en doute la parole de ‘os juges

    • La justice en France, bravo ici la réunion quand notre justice sera comme l’autre côté de la mer , comment un élu condamné en première instance puisse se représenter candidat président

  2. Et chez nous qu attende la justice pour coffrer nos élus indélicats avec les finances publiques voyez de qui je fais allusion le président de région et le maire de Saint Philippe et les autres on vas continuer à accepter qu ils vont d appel en appel pour gagner du temps et parvenir à la relaxe il faut que la justice fasse preuve d un peu plus de fermeté il n est pas acceptable que ces élus mettent en doute la parole de ‘os juges

  3. Et chez nous qu attende la justice pour coffrer nos élus indélicats avec les finances publiques voyez de qui je fais allusion le président de région et le maire de Saint Philippe et les autres on vas continuer à accepter qu ils vont d appel en appel pour gagner du temps et parvenir à la relaxe il faut que la justice fasse preuve d un peu plus de fermeté il n est pas acceptable que ces élus mettent en doute la parole de nos juges et la leur soit la vérité .

  4. Et chez nous qu attende la justice pour coffrer nos élus indélicats avec les finances publiques voyez de qui je fais allusion le président de région et le maire de Saint Philippe et les autres on vas continuer à accepter qu ils vont d appel en appel pour gagner du temps et parvenir à la relaxe il faut que la justice fasse preuve d un peu plus de fermeté il n est pas acceptable que ces élus mettent en doute la parole de nos juges et la leur soit la vérité .

Répondre à Chouette Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

St-Joseph : une partie de la chaussée s’affaisse sur le chemin de la Marine

Article suivant

Fête de la musique et Covid-19 : un dispositif adapté mis en place cette année

Free Dom