Affaire des Musées régionaux : Didier Robert entendu par les gendarmes

Contrairement à d’autres élus locaux dont la convocation chez les gendarmes fait systématiquement les gros titres de certains médias suite sans doute à des “fuites involontaires” du côté du Parquet de Saint-Denis, celle de Didier Robert, président de Région, s’est faite en toute discrétion. Pas même une petit “fuite organisée” ni d’annonce avant le second tour des élections municipales pour lesquelles il était candidat à Saint-Denis contre Ericka Bareitgs.

Didier Robert a donc été entendu par les gendarmes de la caserne de Vérines mercredi matin 1er juillet durant quelques heures encore. Rappelons qu’il avait déjà été entendu en audition libre le 24 septembre dernier par les enquêteurs, au même endroit, durant près de 7 heures et ce, dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte en octobre 2018 par le parquet de Saint-Pierre pour détournements de fonds publics et recel de fonds publics. Il devait apporter des réponses concernant les salaires perçus lorsqu’il était directeur général de la SPL (Société publique locale) Musées Régionaux, à savoir 6800 euros nets par mois). Ce qui représente une augmentation de 52% par rapport à ce que percevait mensuellement son prédécesseur.

Cette révélation du site Imaz Press Réunion faite en période de crise des gilets jaunes avait sérieusement affaibli le président de Région d’autant que le Quotidien de la Réunion, peu de temps après, avait sorti la somme de 111 870 euros, un chèque qu’aurait touché Didier Robert, toujours en tant que DG de la SPL Musées Régionaux. Au cours d’une conférence de presse, le président de Région avait catégoriquement démenti cette information du Quotidien tout en laissant entendre dans le même, mais sans trop de conviction apparente, que cet argent allait servir à la création d’une fondation consacrée aux actions culturelles et scientifiques. Nous n’en avons pas encore eu écho de ladite création jusqu’à ce jour.

Un malheur n’arrivant jamais seul, c’est un rapport de la Chambre régionale des comptes qui est dans la foulée venu épingler la gestion de la SPL Musées Régionaux en ciblant notamment cette rémunération que s’était accordée Didier « sans autorisation du conseil d’administration ». C’est sur la base de ce rapport dont il a été saisi que le parquet a ouvert l’enquête préliminaire. Une année très agitée pour le président de Région, en pleine tourmente de la crise des gilets jaunes.

2019 n’a pas débuté pas mieux pour Didier Robert. C’est au tour de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique de « pointer » Didier Robert, accusé d’avoir omis de déclarer une partie importante de ses revenus, notamment les salaires perçus en tant que directeur général de la SPL Musées Régionaux. La HATVP ne peut s’empêcher d’émettre « un doute sérieux quant à l’exhaustivité, l’exactitude et la sincérité » des déclarations d’intérêt de Didier Robert. La Haute autorité saisit alors le procureur de la République de Saint-Denis. Et ce n’est pas fini. Une quatrième procédure judiciaire est entamée concernant cette fois les emplois de cabinet : pas moins de 166 « conseillers techniques » et « experts » sont répertoriés par la chambre régionale des comptes. Une enquête est confiée aux gendarmes de la section de recherches.

Enfin, rappelons qu’une autre enquête concerne la Région Réunion. Elle a été ouverte depuis 2014 et a été confiée au PNF (Parquet national financier) de Paris. Elle est relative à l’attribution des marchés de la Nouvelle Route du Littoral. Où en est-elle ? Mystère et boule de gomme !

En septembre dernier, une heure après avoir quitté la caserne Vérines, la Région s’était fendue d’un communiqué pour dire : « “j’ai répondu aujourd’hui à une convocation dans le cadre de la procédure sur la Spl Rmr. J’ai naturellement pris tout le temps nécessaire, dans le cadre de cette audition libre, pour répondre aux interrogations qui se posaient afin d’apporter à mon niveau, tous les éléments d’éclairage utiles”.

(Photo d’archives d’Yves Mont-Rouge lors de la sortie de Didier Robert de audition à la caserne Vérines le 24 septembre dernier)

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

8
Poster un Commentaire

avatar
8 Comment threads
0 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
6 Comment authors
kachaneMACATIA.MODEKunta KintéLobo Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Pdg Spl maraina
Invité
Pdg Spl maraina

C était quoi encore son salaire à la spl maraina ? Il a justifié comment auprès de la crc ? Pareil pour son ex directeur avec un salaire de 5 chiffres par mois …

Pourquoi changer
Invité
Pourquoi changer

Il avait déjà un salaire de 6800€ net à la maraina depuis sa création en 2010… si ce n’est pas un emploi fictif cela y ressemble bien …

Lobo
Invité
Lobo

Le pauvre…

Kunta Kinté
Invité
Kunta Kinté

Est ce le début de la fin ?
Des moments très durs attendent , cet individu judiciairement parlant !

MODE
Invité
MODE

Monsieur à qui vous avez rembourser ?
A mes frères dionysiens je voudrais savoir quand vous allez faire ” Katam ” pour la mort politique de ce gars.

MACATIA.
Invité
MACATIA.

On va voir si Didier Robert est un justiciable comme nous ou bien il va profiter de ses relations pour s’en sortir. Au moins qu’il rembourse la somme qu’il a perçu indûment. On va voir aussi si la justice est vraiment juste ou bien elle est fort avec les pauvres et faible avec les riches.

MODE
Invité
MODE

Robert Didier est toxique pour ces amis à qui il a soutenue pendant cette élection , presque tous où toutes on été perdant cela demande réflexion .

kachane
Invité
kachane

CHOOSE… rasoir y gagn’ pu acheté