Olivier Hoarau mis en examen pour corruption et blanchiement, et placé sous contrôle judiciaire

5 min de lecture
71

Ce jeudi 4 février 2021, Olivier Hoarau, maire du Port, a été mis en examen pour blanchiement d’argent et corruption, après avoir passé deux nuits au commissariat Malartic. Une information judiciaire a été ouverte pour corruption et Olivier Hoarau placé sous contrôle judiciaire à l’issue de son audition. Idem pour son ex-premier adjoint, Fayzal Ahmed-Vali.

Quant à Eric Heinz, l’ancien directeur régional du développement du groupe Casino-Mercialys et le  directeur de cabinet Bernard Payet, ils ont été mis en examen  uniquement pour “corruption”.

Olivier Hoarau peut toujours exercer ses fonctions de maire.

Deux jours au poste : cela n’était pas arrivé à un élu depuis très longtemps à la Réunion. Il a été interpellé « au saut du lit », mardi matin 2 février 2021 à 6 heures par les policiers avant d’être conduit au poste de police à Saint-Denis pour être entendu dans le cadre de l’affaire présumée de corruption relative à l’attribution du marché d’extension de Cap Sacré Cœur au Port.

Rappelons que Olivier Hoarau est représenté par Me Normane Omarjee. Me Séverine Ferrante, également du barreau de Saint-Pierre, est l’avocate de Bernard Payet. Me Yannick Mardénalom est le conseil de Fayzal Ahmed Vali et Me François Avril représente l’ancien directeur du groupe Casino. Notons également que l’épouse de Fayzal Ahmed Vali avait été interpellée, puis entendue par les policiers de Malartic avant de regagner son domicile dans la journée de mardi 2 février 2021.

Une affaire de « flux financiers  importants »

Une affaire de « flux financiers  importants » qui auraient transité entre le groupe Casino, certaines associations de la ville du Port, l’ancien 1er adjoint Fayzal Ahmed Vali, anciennement président de l’association des commerçants de la ville et le maire Olivier Hoarau (2014-2020, réélu dès le 1er tour en mars de l’année dernière pour 6 ans). Les enquêteurs essayent de comprendre s’il existe un lien entre les conventions de subventionnement passées, semble-t-il légalement, entre le groupe Casino au profit des associations portoises dont la Jeanne D’Arc avec comme intermédiaire l’association des commerçants de la commune du Port présidée alors par Fayzal Ahmed Vali.

La justice souhaite également à déterminer s’il y a un lien ou non entre les aides financières du groupe Casino aux commerçants du Port et l’argent que Fayzal Ahmed Vali aurait prêté à son « ami » Olivier Hoarau lorsque celui « n’était pas à l’abri des coups durs », pour reprendre l’expression qu’il avait lui-même employée lors d’une conférence de presse tenue début novembre 2020, quelques jours après avoir été convoqué par la justice pour être entendu, suite aux perquisitions effectuées à la mairie, et à son domicile.

« Je veux affirmer que ce dossier a été bouclé par mon prédécesseur, avec une délibération du conseil municipal en 2012, la cession devant notaire en 2013, la CDAC a donné son accord en septembre 2013 et janvier 2014, avant mon élection. En tant que maire, j’ai hérité et traité ces dossiers », avait déclaré le maire du Port lors d’une conférence de presse, en novembre dernier.

Lors de cette même conférence de presse, Olivier Hoarau avait également laissé entendre que la justice a commencé à lui « chercher des noises » depuis qu’il a annoncé, le 26 octobre dernier, sa candidature aux prochaines élections régionales dont le déroulement était initialement prévu pour mars 2021.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



71 Commentaires



  1. S il dit vrai Et qu il n As rien a se reprocher pourquoi s inquiète t il mais voilà souvent les coupables dénoncent un acharnement qui n aurait pas lieu d être et le contraire semble être l évidence .

  2. Avec son visage d’ange, ki aurait pensé à ça. Si li l’est vraiment coupable, c’est pas la première fois que sa i arrive dans Port, i faudra que li rentre un coup. Pas comme son camarade que la parti en caval pendant x temps. Que la justice soit fait

  3. Avec son visage d’ange, ki aurait pensé à ça. Si li l’est vraiment coupable, c’est pas la première fois que sa i arrive dans Port, i faudra que li rentre un coup. Pas comme son camarade que la parti en caval pendant x temps. Que la justice soit fait

  4. Faudrait aussi pensé à mettre en prison un certain président de region, pour une route à plusieurs milliards qui n’ai toujours pas fini, détournement de la continuité territoriale., salaire de 6,800 euro à la spl des musées régionaux, distribution de millions au amis maire pour s assuré un nouveau mandat, au multiple mensonge raconter au réunionnais, ect.. ect… Y’a trop de chose à dire et se Monsieur n’ai pas inquiéte par la justice, et pourtant c’est bien plus grave que l’affaire du maire du port, vu que c’est la reunion entière qui en pâti pas juste une ville.la justice n’ai pas la même pour tout le monde.

  5. Juste rajouter que des affaires de corruption y’en à énormément qui n’eclaterons jamais parce que la justice ne condamne pas tout et des malin y’en à plein

  6. Il est question de 150 000 euros ? l’enquête confirmera ou pas.

    Présomption d’innocence.

    Un autre il est question de millions d’euros et …. toujours rien ?

    Présomption d’innocence dans les 2 cas.

    • Mi croit plutôt que c sa bande plr. Fallait être son ou sa confidente pour savoir tt sa. Allez goûte. Un de moins pour les régionales. C ce ke ve sa chère gueguette

      • Olivier Nou sa met à où en l’air, Nou sa pas laissé à li en paix. Thierry robert l’a connu le même zaffair, Nassimah bientot. Tout’ ensemble n’a mette à li chômage, n’a vient trappe fauteuil la

  7. Comme par hasard dossier qui sort juste avant les élections régionales , je ne suis pas mouton des merdias, et je penses par moi même! Il est innocent! Le président actuel de la région faut le dégager point.

  8. Quand une personne gêne ou veut percer en politique, c’est connu on lui balance un procès dans la gueule, malheureusement ce ne sera pas le dernier et bon courage pour prouver votre innocence.

  9. mr procureur : ok..mais toutes les perquisitions a la region, domicile didier robert sa fait 3 ans !! ont n’en parle pas ? bizarre procureur là !! z’infos 974 et clicanoo quand ou parle region et didier robert y poste pas out commentaire !! bizarre aussi..

  10. Procureur vendu ça prouve encore toute l ampleur et cette emprise que peut avoir cette grosse machine qu on appelait RPR c comme dans le temps Debre cet homme abject que on emprisonnait ceux qui gênaient

  11. ok o.hoareau, si la fait ce que y dit, faut juge ali avec des preuves !! mais didier robert, ti patel, Rnl, financement des radio même groupe, le jir redacteur ex region..afrêt un avion austral pour allé batt karé seychelles, en chine…j’en passe..mr procureur, prouve reunionnais a 1 justice juste et non a justice coloniale…pou retour en arriére kwé ?

  12. Oute camarade gerald maillot y attend son tour pour le mois d’avril
    J’espère le revoir encore une dernière fois
    Depuis l’échec au municipal de ste marie le grand voleur tricheur chargeur l’eau à disparu

  13. Et oui mon peuple monsieur ? A peu de monsieur Hoarau , sa serait un derby , car mon peuple ils a beaucoup et encore beaucoup de surprise , mon peuple pourquoi pas une femme sa serait la cerise sur la région , car ils a beaucoup hommes mal honnêtes mon peuple r

  14. la situation judiciare du maire du port est tres graves il est sous le statue de mise en examen sous controle judiciare juste apres ce statue c’est la prison le juge d’instruction aurai du ajouté sur son ordonnance interdiction d’exercer le mandat de maire , nous sommes dirigé depuis des années par des gens comme ça. souvenez vous quand le procureur LEGRAS était a la REUNION nombre de tetes qui sont tombés bientot d’autres tetes vont tombé vous verrez bien .

  15. Le PC a été obtenu en 2018 et à ce moment là Olivier Hoarau était bien Maire et aux commandes!!

    La CDAC n’a rien à voir car elle concerne l’exploitation commerciale et est instruite au niveau départemental!

Free Dom
WordPress Video Lightbox