/

Agressions à répétition devant le collège Morin : « mon fils de 12 ans ne veut plus aller à l’école »

1 min de lecture
17

Coup de gueule d’un papa de Saint-André qui ne fait plus quoi faire face au climat anxiogène qui règle devant le collège Morin depuis plusieurs mois déjà.

Les collégiens se font régulièrement racketter par des individus extérieurs. Plusieurs enfants ne veulent plus aller à l’école de peur de se faire racketter et agresser.

« Aujourd’hui, en tant que parent, faut nous fait la loi par nous-même. Mon garçon a 12 ans, il ne veut plus partir à l’école. Y’a un souci ! »

Un appel au maire de Saint-André a été lancé, car le collège se dédouanerait de ces faits qui se produiraient lieu à l’extérieur de l’établissement.

Image d’illustration.

17 Commentaires

  1. Ôté saint André rouve zot yeux fé respec zot ville , laisse pa band domoune i sort la ba po tap zot zenfan , ou ça malabar saint André i lé, tout le temps c’est zot band étranger i fout la merd , il fo arrêter. Zot i respec pa domoune Zot lé sauvages. Respect.

  2. Collège bras fusil à Saint benoit c’est pareil des gamins ne veulent plus partir à cose des rakets des parents qui portent plainte à la gendarmerie mais rien ne change.

  3. que fait l equipe de sécurité soi-disant mise en place par le nouveau maire qui ne cesse de se vanter. cette équipe est elle la pour parader lors de la visite de ministres? Bedier iy cause trop et agit peu et comme il l a dit lui meme:on le jugera sur ses actions en 2026. ce sera facile car il n y en aura pas…ou peu.

  4. Mais que fait les parents de ses voyous? Courage aux victimes que des mesures drastiques soit appliquée il y en a marre de tout ces rackets. Faut agir soi-même faire justice soi-même.

  5. O t population reunionnaise rouve zot zyeux, defen zot zenfan.
    Alors où casse out ki pou aller travaille, ou dépose out zefan l’école et ce ban malotru i vien fé la loi devant l’école.
    Cossa Bedier i attend pou mettre la sécurité devant collège.
    Ah.. i fo déjà li mette autour de li.

  6. Malheureusement ce phenomene ne reste pas a ces deux villes mais cela s etend sur tt le terrictoire d ici 2 ans la moitie de l ile en souffrira

  7. Seul le maire de St-Benoît a osé ouvrir sa bouche mais par manque de soutien il s’est, malheureusement ravisé.
    Nous sommes entrain de subir un grand remplacement à la Réunion et personne ne bouge.
    Il est temps de voter une loi qui impose a toute personne exterieure à l’île de justifier sa venue. La Reunion n’est pas extensible, on ne peut plus accueillir tout et ,dans le cas des mahorais, n’importe quoi.
    A la première infraction il faut les renvoyer chez eux, même ceux nés ici. Vous voulez vivre comme à Mayotte, retournez-y.
    Les représentants de la communauté mahoraise se disent stigmatisés alors qu’aujourd’hui on a des preuves vidéos que c’est bien vous qui semés le désordre dans certaines villes de l’île; au lieu de vous plaindre et de ne pensez qu’à faire la fête, rappeler vos congénères à l’ordre.
    Pour le college Morin, c’est récurrent et effectivement le college se dédouane de ce qu’il se passe à l’extèrieur de l’établissement. Mais comment leur en vouloir, imaginez un instant qu’un surveillant corrige in ti gratel, le pauvre aura tort vis-à-vis de la loi.
    Il faut, urgemment, mettre un frein a la venue des mahorais à la Réunion, faire un recensement de ceux déjà présents et leur imposer le savoir vivre et l’education de leurs enfants.

    • En lisant votre commentaire vous prenez pour qui la réunion t’appartient c’est une terre d’accueil on n’est chez nous ici comme vous des immigrés,concernant les agressions ça vient pas,que de nous les réunionnais aussi en font partie, areter un peut de faire de l’amalgame, envers mes compatriotes

      • Vous vous multipliez telles des cellules cancéreuses. Quand on voit d’où vous venez, on comprend vite à quoi ressemblera la Réunion une fois métastasée: un fruit pourri rongé par la vermine. On ne peut pas en vouloir aux parasites, c’est leur nature.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Le CHU de La Réunion s’engage à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes

Article suivant

Un homme percuté à St André , s’est retrouvé coincé sous une voiture

Free Dom