Alerte au virus Marburg : l’OMS très inquiète, pas de traitement permettant de soigner la maladie

2 min de lecture
15

Tout d’abord, évoquons les flambées de maladie à virus Marburg en Guinée équatoriale et en Tanzanie.

En Guinée équatoriale, l’OMS est sur le terrain avec ses partenaires pour aider le Ministère de la santé à riposter à la flambée.

L’OMS a déployé des équipes pour contribuer à la recherche de cas, à la prise en charge clinique, à la logistique et à la participation des communautés.

L’OMS a également aidé à établir des unités de traitement dans les zones touchées.

Il y a toujours officiellement neuf cas signalés, dont sept ont entraîné le décès du patient, dans trois provinces de Guinée.

Cependant, ces trois provinces sont distantes de 150 kilomètres, ce qui laisse supposer une transmission plus étendue du virus.

L’OMS a connaissance d’autres cas et nous avons demandé aux autorités publiques de les lui signaler officiellement.

En Tanzanie, ce sont toujours huit cas qui ont été confirmés, dont cinq décès.

Trois personnes sont actuellement soignées dans un établissement de santé. Deux agents de santé figurent parmi les cas confirmés, dont un décès.

Jusqu’à présent, tous les cas signalés se situent dans une seule région.

L’OMS et ses partenaires, dont l’UNICEF, les CDC des États-Unis et MSF, ont offert leur soutien au gouvernement pour combler les éventuelles lacunes de la riposte.

L’OMS s’efforce d’entamer au plus vite des essais de vaccins et de traitements.

Un comité de l’OMS a désormais examiné les éléments probants pour quatre vaccins. Les protocoles d’essai sont finalisés et nos partenaires sont prêts à soutenir les essais.

« Nous sommes impatients de travailler avec les gouvernements des deux pays pour commencer ces essais, de manière à aider à prévenir les cas et les décès dans la situation actuelle et lors de futures flambées épidémiques ».

Les épidémies de maladie à virus Marburg nous rappellent une fois de plus que nous ne pouvons vraiment protéger la santé humaine que si nous protégeons également la santé des animaux et de notre planète, dont dépend toute vie.

Quels sont les symptômes de la maladie de Marburg ?

Après une incubation allant de 2 à 21 jours, les symptômes apparaissent. Au début :

  • fièvre élevée
  • maux de tête intenses
  • malaise

 

Puis les symptômes suivants peuvent apparaître :

  • douleurs musculaires
  • diarrhée
  • douleurs et crampes abdominales
  • nausées et vomissements
  • état léthargique
  • éruptions cutanées
  • états confusionnels,
  • irritabilité et agressivité.
  • orchite (inflammation d’un ou des deux testicules) au stade plus avancé (pas systématique).

Le symptôme le plus grave étant la survenue d’hémorragies sévères dans les 7 jours (selles, vomissements, saignements de nez, des gencives, du vagin) à risque mortel.

Le taux de mortalité moyen est estimé à 50% mais peut atteindre 88% selon l’OMS. Le décès intervient alors 8 à 9 jours après l’apparition des symptômes et il est en général précédé d’une perte de sang abondante et d’un choc.

Il n’existe pas de traitement permettant de soigner la maladie à virus Marburg. La réhydratation par voie orale ou intraveineuse et le traitement des symptômes peuvent aider à améliorer les chances de survie.

L’union des Comores en alerte dans l’éventuelle possibilité d’importation de cas.

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
15 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

Kelonia : avoir été relâchée, la tortue Ei Croupette finit d’explorer le récif d’Est de St. Brandon

Article suivant

Les Journées Européennes des Métiers d’Art jusqu’au 2 avril 2023

Free Dom