Alerte, la grippe aviaire de retour par la mer, un cas chez un goéland à Lorient

2 min de lecture

Depuis ce samedi 30 juillet 2022, dans le Morbihan, à Lorient, les professionnels et les particuliers qui ont des volailles, doivent les mettre à l’abri pour au moins 21 jours car un cas de grippe aviaire très pathogène, l’influenza aviaire, a été détecté chez un goéland.

Les volailles doivent rester à l’abri à Gâvres, Lanester, Larmor Plage, Locmiquélic, Lorient, Ploemeur, Port-Louis et Riantec. Si vous trouvez un cadavre d’oiseau sauvage ou un oiseau malade, ne le touchez pas. Idem si vous trouvez des déjections ou des plumes. Et contactez la mairie de la commune où vous êtes ou l’Office français de la biodiversité au 02 97 47 02 83.

Déjà plus de 3 000 oiseaux sont morts des suites de la grippe aviaire dans les Îles Farnes, situé au large du Northumberland, en Angleterre, une « tragédie de la faune sans précédent ».

L’épidémie est la plus large au Royaume-Uni qui touche des espèces telles que les charranes, les pages et les alcatraces.

La grippe aviaire est un type de grippe infectieuse qui se propage chez les oiseaux, mais peut dans de rares cas contaminer les humains.

La grippe aviaire peut être transmise aux êtres humains par contact étroit avec un oiseau infecté, vivant ou mort, en touchant des oiseaux infectés, en touchant leurs excréments ou leur lit, ou en tuant ou en préparant des oiseaux infectés pour la cuisson.

Pour éviter une nouvelle contamination dans les Farnes, les gardes forestiers portaient des combinaisons de matières dangereuses, des gants et des masques tout en enlevant les corps des oiseaux morts.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Le PSG décroche son onzième Trophée des champions face à Nantes(4-0)

Article suivant

Incendie immeuble Schubert au Butor cette nuit

Free Dom