Allaitement dans un lieu public : une députée propose une loi pour protéger les mères

2 min de lecture
3

L’histoire de Maÿlis, maman de Nino, insultée et giflée pour avoir allaité son enfant dans la rue à Bordeaux, a fait le tour des réseaux sociaux en mai et a suscité de vives réactions. Le hashtag #iwanttobreatsfree (je veux nourrir au sein librement) est né. C’est un clin d’œil au tube du groupe Queen « I want to break free ».

La députée LREM Fiona Lazaar a déposé une proposition de loi à l’Assemblée nationale le 15 juin dernier, pour protéger les mères qui décident d’allaiter leur enfant dans un lieu public et punir ceux qui les en empêchent.

Il y a un vide juridique sur la question

Si l’allaitement est cadré en entreprise par le Code du travail, ce n’est pas le cas ailleurs.

« Dans un premier article, cette proposition de loi précise très clairement que le fait d’allaiter un enfant en public n’est pas constitutif d’une infraction d’exhibition sexuelle », explique la députée.
Dans un second temps, le texte prévoit la création d’un « délit d’entrave à l’allaitement, c’est-à-dire le fait de pénaliser à hauteur de 1 500 € d’amende le fait d’interdire ou de tenter d’interdire l’allaitement d’un enfant dans l’espace public ou dans les établissements recevant du public », poursuit-elle.

3 Commentaires

  1. En Occident , les seins sont considérés comme des « objets sexuels » , alors que partout ailleurs , ils servent à nourrir les bébés ! On devient trop idiots de nos jours dans certains endroits , alors les mamans sont obligées de nourrir leur bébé avec du lait d’animaux (vaches , chamelles , chèvres …) qui rendent les enfants bestiaux !

  2. Lé obligé sorte des lois à cause de la connerie de certains. Comme si avant té fait tout un cas pour nourrit le bb au sein. Remarqué avant quand té dit té un « momon » té vraiment un « momon » pou cet na du mal à saisir cet té gros té traite azot : « gros momon ». Comela bane jeune maman lé sexy. Mais quand c’est le garde-mangé du petit. Pas touche . Merci mme Lazaard.

Répondre à Bolo Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

L’appel au secours d’une maman : « Je n’en peux plus, je suis envahie de rats ! »

Article suivant

Pierrefonds : des câbles à terre, arrachés par un camion grue

Free Dom