/

Allègement des restrictions sanitaires : la CCIR s’en félicite

2 min de lecture
C’est par le biais de son président, Ibrahim Patel, que la Chambre de commerce et de l’industrie de La Réunion, exprime sa satisfaction par rapport à l’allègement des restrictions sanitaires annoncées par la préfecture dans un communiqué, mercredi.
« C’est avec satisfaction que nous accueillons un allègement des restrictions sanitaires dès ce samedi 18 septembre : confinement levé et couvre-feu repoussé de 23h à 5h toute la semaine.

La décision prise par M. Le Préfet permet de redonner de l’espoir à toutes les entreprises qui étaient directement impactées par ces restrictions, commerçants, restaurateurs, etc.

Nous continuons à nous mobiliser pour nos forains, nos discothèques et nos cinémas qui restent toujours fortement impactés par des fermetures administratives ou par le maintien de jauges.

Je salue par ailleurs les décisions de l’Etat visant au maintien des dispositifs d’aide pour l’outre-mer. Nous réitérons toutefois notre demande d’adaptation de ces mesures d’urgence pour préserver nos entreprises et les accompagner dans la relance de leur activité, à savoir :

•       Supprimer le fait de conditionner le bénéfice du fonds de solidarité pour le mois d’aout 2021 au fait d’avoir pu bénéficier du fonds de solidarité pour le mois d’avril ou le mois de mai 2021.

•       Réinstaurer le palier de 10 000 € du FSN comme il prévalait auparavant.

•       Supprimer de la condition de seuil de chiffre d’affaires pour le bénéfice du dispositif dit « coûts fixes ».

Enfin, à l’heure où notre île allège les mesures de protection, j’ai également une pensée pour mes homologues des Antilles et de Guyane et toutes les entreprises de leurs territoires qui font face, encore aujourd’hui, à une situation sanitaire et économique très préoccupante. »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

La CINOR distinguée en matière de transition écologique avec 2 labels

Article suivant

La Créole : les maires du TCO demandent le retour à la normale au plus vite

Free Dom