Violence dans les bus : le réseau Alternéo à l’arrêt ce jeudi de 11H à 14H

2 min de lecture
8

Suite à la recrudescence des agressions envers les agents en contact avec le public et des jets de pierre contre les bus, pas moins de dix faits enregistrés depuis la fin 2021, les personnels en charge de l’exploitation du réseau Alternéo entendent tirer la sonnette d’alarme et exercer leur devoir d’alerte.

En effet, ces nombreux faits, qui semblent se banaliser, mettent en jeu la sécurité des personnels mais aussi des 20 000 clients transportés tous les jours. Il importe donc d’y mettre fin sans délai en interpellant le grand public sur la gravité de ces actes irresponsables. C’est la raison pour laquelle, au titre du devoir d’alerte, avec le soutien de la Direction du réseau, il a été décidé d’interrompre totalement les lignes de bus du réseau Alternéo ce jeudi 4 août 2022 de 11h00 à 14h00.

Par cette action, les collaborateurs du réseau entendent exprimer leur colère et leur crainte face à cette situation qui se dégrade, mais surtout sensibiliser le plus grand nombre sur la nécessité de préserver la sécurité des lignes de bus sans laquelle la continuité de ce service public ne pourra pas être assurée explique le directeur de la SEMITTEL , Mathieu Chichery :

Conscients de la gêne occasionnée pour les clients du réseau, les salariés iront à leur rencontre pour expliquer leur démarche.

8 Commentaires

  1. Filez un tazer aux chauffeurs de bus, qu’ils électrocutent la vermine, et arrêtez de prendre les pauvres usagers en otage !
    Tiens, et un fichier de tous ces malfaisants, avec une carte pour avoir accès aux bus, qu’ils n’y aient plus droit, un point c’est tout !

  2. il serait intéressant d’équiper les bus de caméra extérieur pour pouvoir voir la tête de ces petits couillons et avoir par la suite une vrai répression.

  3. Ils attendent le moment où on a besoin de se déplacer pour ne pas travailler? En plein périodes d’achat scolaires? Déjà c’est la course alors la ils nous mettent des bâtons dans les roues ne faites pas grève svp ne punissez pas les usagers innocent pour une bande de gratel.

  4. ils ont raison à force d’être caillassé plusieurs fois il fallait prendre les devant les gens gens qui prennent le bus doivent comprendre leur démarche et non les critiquer

  5. ils ont raison à force d’être caillassé plusieurs fois il fallait prendre les devant les gens gens qui prennent le bus doivent comprendre leur démarche et non les critiquer

  6. Faut comprendre à zot Mayotte la point le bus .zot y caillasse.
    Et la point l immeuble zot y cuisine au feu bois et.y.met le feu renvoi tout ces cons chez eux

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Jeux de la Plage à l’Etang-Salé : rendez vous les 5, 6 et 7 août

Article suivant

Mgr Gilbert Aubry ordonnera prêtre Sébastien Mérion lundi 15 août à St-Paul

Free Dom