Angelord Blaise remporte la 4ème édition de Voix des Outre-mer

7 min de lecture

Le rideau vient de tomber sur la scène de l’amphithéâtre de l’Opéra Bastille et sur la 4ème saison du concours Voix des Outre-mer. La grande finale nationale s’est en effet tenue ce lundi 10 janvier 2022 avec une diffusion en direct sur le site de La1ère, l’offre numérique Outre-mer de France Télévisions et sur les ondes de France Musique. Et quel spectacle ! Une finale de grande envergure à l’issue de laquelle Angelord Blaise, jeune contre-ténor haïtien de 24 ans a été consacré Voix des Outre-mer et Eddy Haribou, originaire de Mayotte et âgé de 17 ans, Jeune Talent.

Plus de 500 candidatures, 319 heures de cours, 14 professeurs de chant et pianistes, 8 finales territoriales, 30 lauréats, 17 finalistes, voici les chiffres de cette nouvelle édition. C’est un véritable maillage de partenaires et une opération de plus en plus suivie que l’association Les Contres Courants, portée par Fabrice di Falco et Julien Leleu, organisatrice du concours s’efforce de mettre en place année après année depuis maintenant 4 ans. Et les résultats sont là avec de plus en plus de chanteurs répondant à l’appel et un niveau qui augmente chaque année.

Cette année encore, le Covid était de la partie mais une fois encore, cela n’a pas arrêté Julien et Fabrice, qui ont fait le tour des territoires entre avril et décembre pour aller à la rencontre des artistes ultramarins pour dispenser la formation, ni les chanteurs qui ont travaillé d’arrache-pied. Pour la première fois cette année, le concours a posé ses valises en Polynésie Française pour y organiser des auditions et des masterclass.

A l’exception de Wallis et Futuna, l’ensemble des territoires étaient représentés ce lundi 10 janvier sur la scène. Et c’est devant un prestigieux jury que chaque candidat a défendu sa place. Richard Martet, rédacteur en chef d’Opéra Magazine, présidait à nouveau ce jury. Parmi les amis fidèles du concours nous retrouvions Karine Deshayes, soprano et marraine du concours, Alexander Neef, directeur de l’Opéra national de Paris qui faisait l’honneur d’accueillir la finale pour la 3ème année consécutive, Alain Lanceron, président de Warner Classics et Erato, Marc Voinchet, directeur de France Musique, Jean-Philippe Thiellay, président du Centre national de la musique. Cette année le jury comptait également parmi ses membres Sophie Joyce, directrice de casting à l’Opéra national de Paris, Emilie Delorme, directrice du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, Clément Rochefort, producteur de France Musique et co-animateur de la soirée aux côtés de Laurence Roustandjee, Firmine Richard, comédienne et actrice et Sylviane Cédia, chanteuse. Julien Leleu, président des Contres Courants complétait ce jury.

A l’issue de 17 performances plus intenses et émouvantes les unes que les autres des candidats accompagnés au piano par la talentueuse Kazuko Iwashima, le jury s’est retiré pour délibérer à huis clos. Durant cet intermède, les anciens lauréats du concours ont assuré un magnifique spectacle. Aslam Safla et Edwin Fardini, lauréats Voix des Outre-mer des 2ème et 3ème éditions étaient de la partie. Livia Louis-Joseph Dogué, Candice Albardier et Auguste Truel, Jeunes Talents des 3 premières éditions également. Enfin Toni Catherine, candidate réunionnaise de l’an passé, qui a récemment porté la famille Voix des Outre-mer en finale de l’émission Prodiges sur France 2, avait également fait le déplacement. Tous ont enchanté le public grâce à leurs interprétations d’airs classiques et traditionnels.

La soprano Angélique Boudeville nous a fait le grand honneur de sa présence et de venir interpréter deux duos lors de cet intermède. Elle a d’abord mêlé sa voix à celle d’Heiarii Boosie, candidat lauréat du prix Musiques du monde lors de la finale polynésienne de cette année, pour un duo magnifique sur un chant traditionnel, puis à celle de Fabrice di Falco, pour un « Duo des chats » de Rossini aussi virtuose que divertissant.

Après de longues discussions, plusieurs tours de votes pour chaque catégorie tant le niveau était élevé, le jury est revenu délivrer son verdict et sacrer Angelord Blaise et Eddy Haribou. Il a également remis 4 mentions d’encouragement : la mention encouragement autodidacte a été remise à égalité à Chaïma Assani (15 ans, Mayotte) et Naïly Pignet (15 ans, Martinique). Maeva Lesi (18 ans, Guadeloupe) s’est vue remettre la mention d’encouragement Jeune Talent. Enfin, la mention d’encouragement Voix des Outre-mer a été remise à Marie-Angélique Marsolle (25 ans, Guadeloupe).

Cette année, en complément des prix, les candidats reçoivent des bourses d’accompagnement. Une bourse du Pôle Outremer de France Télévisions sera remise aux lauréats Jeune Talent et Voix des Outre-mer ainsi qu’au lauréat de la mention d’encouragement autodidacte et une bourse de la Fondation Orange sera remise aux lauréats des mentions d’encouragement Voix des Outre-mer et jeune talent.

Les candidats ont clôturé la soirée accompagnés par Fabrice di Falco avec une reprise puissante du chant « Amazing Grace » sous une salve d’applaudissements nourris d’un public conquis.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Une candidate réunionnaise sélectionnée par Black M, à l’édition belge de The Voice

Article suivant

Christian Lafable n’est plus : ses slow auront marqué la Réunion

Free Dom