Annick Girardin a-t-elle donné un coup de pouce à son compagnon ? Le Canard Enchaîné balance

1 min de lecture
6

Annick Girardin est dans le viseur du journal satirique Le Canard Enchaîné. Et pour cause, la semaine dernière, elle dénonçait des “calomnies” après la sortie d’un article dans celui-ci, qui explique que son compagnon Jean-François Vigneau aurait remporté des marchés à Saint-Pierre-et-Miquelon sans la moindre concurrence, entre 2013 et 2018.

Pourtant, en 2014, la ministre des Outre-mer déclarait à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique que l’homme qui partage sa vie est demandeur d’emploi alors qu’il avait déjà décroché des contrat pour sa société de gardiennage.

Dans sa dernière édition, le journal fait écho d’un autre contrat obtenu très facilement, toujours à Saint-Pierre-et-Miquelon, par le compagnon de la ministre des Outre-mer. Autre fait accablant, dans sa déclaration d’intérêt faite auprès de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, Annick Girardin n’a pas mentionné l’entreprise CISPM Conseil et Gestion, qu’elle présiderait. Chargée de financer des prêts bonifiés pour l’accès au logement, cette filiale est subventionnée en partie par l’AFD, dont le ministère des Outre-mer “assure la cotutelle”.

Reste à savoir comment elle va réagir suite à ses révélations.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



6 Commentaires



Free Dom
WordPress Video Lightbox