Antenne Réunion, rachetée par Cirano mais bien indépendante

2 min de lecture
2

Un point presse organisé par le groupe Cirano s’est déroulé la semaine dernière à la Comédie. L’objectif : informer et rassurer sur le rachat d’Antenne Réunion. Le groupe a affirmé que la chaîne la plus regardée de l’île resterait bel et bien indépendante.

Sylvain Peguillan, directeur général, affirme que l’authenticité de la chaîne sera préservée en déclarant « ce n’est pas comme si on arrivait et qu’on mettait un nouveau programme sur une nouvelle chaîne ». Bien conscient qu’un Réunionnais sur deux regarde Antenne Réunion, le groupe Cirano s’est engagé conserver une programmation locale renforcée. L’indépendance de l’information est également préservée.

Les horaires de diffusion sont revus à la hausse, passant de 14h à 16h d’émission. Mayia Le Texier, directrice générale adjointe et déléguée au pôle télévision du groupe Cirano médias affirme que « la seule nouveauté sera d’avoir un magazine de proximité sur des sujets Réunion ». 

En ce qui concerne la publicité, le président du groupe, Mario Lechat, déclare la volonté « de s’unir et de faire face aux géants ». Il fait alors référence aux GAFAMS (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft). Le groupe s’engage parallèlement à être transparent sur son activité de régie publicitaire vis-à-vis du CSA. Un comité d’éthique sera créé afin de « veiller à ce qu’il y ait du pluralisme, qu’il y ait une équité dans les prises de paroles », assure-t-il.

2 Commentaires

  1. 14-16 heures de production locales……………………….;;ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!
    Un tv locale doit passer des programmes locauxC.QFD et non pas des series americano sino indiano mexico
    voila.
    RFO ne doit faire que de la production locale sur son antenne
    Antennereunion c’est pareil
    Ce n’est pas l cas et c’est bien dommage
    Je regarde autre chose……………………………;;

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

De la couleur dans la vie des enfants hospitalisés

Article suivant

Nathalie Bassire : « Mieux promouvoir les arts et la culture réunionnaise »

Free Dom