Après la canicule, tornade, orages, grêle balaient la Métropole

3 min de lecture
1

Samedi 18 juin 2022, de nombreux records de températures ont été battus en France. À Paris, le mercure a atteint les 40°C dans l’après-midi. Un épisode de canicule qui ne devrait pas s’éterniser au-delà de ce samedi et pourrait être suivi, selon Météo France, par des orages, notamment en Île-de-France.

Une mini tornade a déjà fait des ravages hier soir en Normandie, dont 1 mort et 5 blessés.

Météo France annonce, après les fortes chaleurs, une dégradation pluvio-orageuse à Paris et sur l’ensemble de l’Île-de-France. Les températures vont fortement chuter.

« Dégradation orageuse à l’ouest, la canicule persiste à l’est.
50 départements sont en vigilance orange pour orages ou canicule.
Après les records de chaleur battus samedi, le temps tourne à l’orage sur l’ouest du pays.
Le matin, des averses orageuses concernent le quart nord-ouest, y compris l’Ile-de-France.
L’après-midi elles se décalent vers la Manche, en restant plus fréquentes sur la Bretagne. Près des côtes de Manche le vent de nord-est souffle assez fort.
En cours d’après-midi, de nouvelles averses orageuses se développent sur l’Aquitaine puis se propagent vers le nord en se renforçant.
En soirée, ces pluies orageuses circulent de la Nouvelle-Aquitaine vers le Centre et l’Ile-de-France, puis vers le frontière belge la nuit prochaine. Les orages sont localement forts, avec un risque de grêle et de fortes rafales de vent. Plus à l’est, le temps reste calme, mais très chaud. Du Grand Est à PACA et l’Occitanie, le ciel est clair ou peu nuageux, un peu plus chargé sur les Alpes frontalières. Le vent d’autan reste assez fort sur le Languedoc avec des rafales à 80 km/h, le vent de sud est également sensible en vallée du Rhône.
Les températures sont très contrastées, avec un net rafraîchissement à l’ouest et au nord, et de fortes chaleurs à l’est. Les maximales plafonnent entre 19 et 26 sur les régions bordant la Manche, entre 24 et 29 sur la façade atlantique. Elles vont de 34 à 38 degrés sur le Nord-Est et l’Auvergne-Rhône-Alpes, avec des pointes possibles à 39 degrés sur l’Alsace. De l’Occitanie au Limousin et au Centre-Val de Loire, on attend 31 à 36 degrés, autour de 30 sur la région parisienne. « 

 

1 Commentaire

  1. Impressionnant. Notre pauvre planète perd la boussole. Combien de temps encore faudra t-il attendre pour que nous en prenions réellement conscience ? Nous ne pourrions pas continuer à vivre dans l’indifférence. Nous comptons sur la météo pour connaître le temps qu’il fera et voilà que lui aussi a été pris au dépourvu. C’est le signal d’alarme de notre terre notre maison à nous tous qui nous dit qu’il est grandement temps de bouger notre postérieur. N’attendez pas que la température chute d’une extrême à l’autre sans crier gare. Elle continuera de tourner et peu importe si c’est dans le sens contraire d’une aiguille mais ça sera sans nous.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Rudy, 30 ans, originaire des Avirons, meurt dans un accident de voiture près d’Aix-en-Provence

Article suivant

Inforoute de ce dimanche 19 juin

Free Dom