8e CONGRES du PCR : PARTI COMMUNISTE REUNIONNAIS,CHANGEMENT DE BUREAU . Paul Verges et Elie Hoarau passent la main .

Ary Yee Chong-Tchi-Kan : “Gilles Leperlier est libre de choisir son parcours de vie”

dans Courriers des lecteurs

“Le Président de Région a levé le doute sur sa candidature aux municipales. En plus de distribuer des soutiens, il sera lui-même candidat. Dès lors, il crée ce qu’on appelle un camp politique. Une ligne de force surgit : avec ou contre lui ?

Le 18 décembre 2017, profitant du départ de Nassimah au Sénat, il décide de prendre le contrôle du Département. Son candidat, Jean Claude Lacouture était opposé à Cyril Melchior dans un quitte ou double, remporté par l’adjoint St Paulois.

Comme il n’y avait aucune abstention, cela veut dire que tous les Conseillers ont voté pour l’un contre l’autre. Le scrutin étant secret, il sera difficile de compter les hypocrites qui ont fait miroiter aux deux candidats leur unique bulletin. De cette péripétie électorale, certains ont conclu à “ fin de l’Histoire” version réunionnaise, pour ne retenir que le triomphe des droites.

Cette proclamation énoncée comme une évidence est contredite dans les faits. Voici 2 cas.

1) Le Président de Région et l’ancienne Présidente du Département sont candidats contre la municipalité dionysienne sortante PS, PSR, VERT et Société Civile qui a été élargie au PCR et PLR. Pour le coup, droites et gauche sont bien identifiés. A postériori, cela questionne le vote des conseillers départementaux PS, PLR et PCR qui ont préféré servir les 2 camps de droite au lieu de présenter une candidature alternative commune.

2)A Saint Leu, les 2 camps qui se sont combattus au Département sont unis pour soutenir le maire par interim. En face, il y a plusieurs listes dont celle conduite par Giraud Payet composée de ses amis, des VERTS, PS, PCR et Citoyens estampillés Gilet Jaune etc. Dans ce contexte, la présence de Gilles Leperlier à Saint Leu est celle de l’adhésion à un camp, formalisé par son ralliement à Jean Claude Lacouture. C’est son choix. Il est libre de choisir son parcours de vie.Il reste au PCR d’affirmer son entière solidarité avec les camarades qui portent nos couleurs dans ces 2 communes”.

Ary YEE CHONG TCHI KAN (à droite sur notre photo)

 

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
DidierRorojean Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
jean
Invité
jean

Heureusement que la traîtrise ne tue pas, parce que question politiciens, il n’y en aurait plus aucun de vivant !

Roro
Invité
Roro

Vous voulez dire morts-vivants . Le virulent communiste du 23 siècle leperrier rejoins le maire plutôt play-boy si je peux me permettre. La soif de pouvoir … l’être suprême… le Perrier qui tire la soif

Didier
Invité
Didier

Après sa soeur, Béatrice, qui avait quitté le PCR pour soutenir la candidature du politicien-patron Thierry Robert aux régionales de 2012, voici Gilles Leperlier, présenté par le PCR comme faisant partie de la relève jeunes du parti, qui rejoint le politicien de droite (UMP) Jean-Claude Lacouture. On a là affaire assurément à des militants de conviction, fermement attaché aux idéaux communistes ! Trêve de plaisanterie, cela montre une chose la déliquescence du PCR qui n’attire plus que des ambitieux et des alimentaires… qui se servent de ce qui restent du parti comme tremplin pour leurs carrières politiques personnelles. La lutte… Lire la suite »