Au conseil municipal de St-Paul : « Jacques Tillier agresse Huguette Bello et Emmanuel Séraphin »(VIDÉO)

9 min de lecture
15

« Jacques TILLIER agresse Huguette BELLO et Emmanuel SERAPHIN en pleine séance du conseil municipal », c’est le titre du communiqué de presse que la mairie de Saint-Paul  a fait parvenir ce jeudi 25 mars à 21 heures aux rédactions.

« Aujourd’hui, jeudi 25 mars à 14H00, s’est tenu le conseil municipal de la ville de Saint-Paul pour l’examen de 37 dossiers. Alors que les élus procédaient à l’examen des affaires à l’ordre du jour, Jacques TILLIER, Directeur du Journal de l’Île de La Réunion, présent dans la salle, a agressé verbalement La Maire de Saint-Paul et son Premier Adjoint au moment de la 32ème affaire.

En effet Monsieur TILLIER a bondi de sa chaise en vociférant, en menaçant et en pointant du doigt La Maire et son Premier Adjoint. Ce n’est qu’au bout du 3ème rappel à l’ordre que Monsieur TILLIER a daigné s’assoir, Emmanuel SERAPHIN a fini par lui signifier qu’il pouvait être évacué s’il persistait à menacer les élus de la République.

Le Conseil Municipal de Saint-Paul ne peut accepter ce genre de menace à l’encontre des élus et qu’un individu bafoue ainsi les institutions de la République. Ce comportement déshonore le débat démocratique.

Pour rappel La Maire détient de façon exclusive la police de l’assemblée (article L.2121-16 CGCT) par laquelle elle doit veiller à la courtoisie des débats et peut rappeler à l’ordre les auteurs de troubles et les expulser ou les faire expulser de la salle de réunion ».

Le patron du JIR « pète un câble » en direct !

J’ai suivi ce conseil municipal en direct sur Facebook. Surprise générale, cet après-midi, dans le gymnase du centre-ville de Saint-Paul, situé sur le front de mer où s’est tenu le conseil municipal. Une longue séance de travail qui aura duré pas moins de 4 heures en comptant une interruption de séance d’environ une vingtaine de minutes en raison de la pluie et donc du bruit. Une réunion que les internautes ont pu suivre en live sur la page Facebook de la ville de Saint-Paul et qui est toujours visible.Surprise générale donc lorsqu’après environ 3heures et 16 minutes de réunion, au moment où le 1er adjoint Emmanuel Séraphin s’adressait à l’opposition municipale et, plus précisément à l’élue Audrey Fontaine, un homme s’est mis debout au fond du gymnase et, pointant le doigt vers Emmanuel Séraphin et la maire Huguette Bello, il s’en est pris verbalement et violemment à ces derniers.

Cet homme en question n’est autre que Jacques Tillier, le Pdg du JIR (Journal de l’île de la Réunion). Il n’a pas apprécié qu’Emmanuel Séraphin, en s’adressant à Audrey Fontaine, parle « d’attaché de presse » en le désignant indirectement, sans le nommer.

Le 1er adjoint a déclaré : « dommage que votre attaché de presse soit parti… ». C’est à ce moment que Jacques Tillier qui, juste avant, était sorti un instant du gymnase, avait entretemps regagné sa place au fond du gymnase.Emmanuel Séraphin ne s’était visiblement pas rendu compte que le Pdg du JIR était revenu entretemps dans la salle. D’où l’intervention relativement agressive et spectaculaire de ce dernier lorsqu’Emmanuel Séraphin parle « d’attaché de presse » de l’opposition, en visant notamment l’opposante Audrey Fontaine qui a très bonne presse dans le JIR. Cette élue de l’opposition Saint-Pauloise a même été désignée comme « personnalité de l’année 2020 » dans le journal de Monsieur Tillier.

Rappelons qu’Audrey Fontaine a perdu les municipales de 2020 (en tant que colistière de Joseph Sinimalé) à Saint-Paul ainsi que les législatives dans la deuxième circonscription face à Karine Lebon, « la protégée » d’Huguette Bello.Il est de notoriété publique également que depuis quelques mois déjà, le Pdg du JIR, éditorialiste du samedi, « lynche » systématiquement la maire de Saint-Paul et son premier adjoint. « Vous faites de la désinformation, vous racontez des mensonges, vous nous dénigrez tous les samedis… C’est indigne, c’est inacceptable ! Mais aujourd’hui je le dis devant vous parce qu’après vous allez dire qu’on parle dans votre dos », a insisté Emmanuel Séraphin. « Et là vous venez nous pointer du doigt. Nous sommes des élus de la République Monsieur, et vous n’avez pas le droit de venir mettre votre doigt sous notre nez. Ne nous montrez pas du doigt ! ».

Huguette Bello est intervenue à son tour : « C’est moi qui fait la police dans cette salle et c’est moi qui distribue la parole. Asseyez-vous ou je vous fait sortir de la salle tout de suite», a-t-elle lancé vigoureusement en direction du septuagénaire, visiblement remonté comme une pendule, et qui s’était positionné à environ trois-quatre mètres d’Audrey Fontaine. Le patron du JIR s’est rassis en maugréant. Le conseil a pu se poursuivre. Et à la fin de la séance, Jacques Tillier et Audrey Fontaine sont repartis en même temps. La jeune élue de l’opposition saint-pauloise et le patron septuagénaire du JIR s’entendent bien. Ils sont très proches.

De mémoire de journaliste, c’est la première fois que le patron d’un journal vole (physiquement) au secours de l’opposition au sein d’un conseil municipal. Ce n’était pas la première fois que Jacques Tillier assistait au conseil municipal de Saint-Paul, mais jusqu’à présent, selon de nombreux témoins, il s’installait toujours à la table réservée à la presse. Cet après-midi, il s’est mis parmi le public. Huguette Bello et Emmanuel Séraphin ne se sont pas laissés impressionner par cette « agressive et spectaculaire intrusion » de la part de l’éditorialiste du samedi. De l’avis de plusieurs personnes présentes dans le gymnase, « le patron du JIR, Jacques Tillier, a pété un câble ». Faut croire que… la politique rend aveugle !

Y.M.

([email protected])

 

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

15 Commentaires

  1. tillier qui ne cesse de soutenir la droite, ainsi que ces subvention, de la region reunion ne doit plus etre journaliste, car ces absurde de se voir attribué des subvention en echange de bonne presse. D’ailleurs, il n’a que voir les éloge de didier robert dans le jir

  2. Conseils municipaux mantaire voleurs, tro fierté mal placé !!! Et si vraiment navrés bon journaliste la réunion nana choses à dévoilé et sa san forcé mais la politique fini achete a zot mange la merd même pff

  3. Sa partialité n’est plus a démontré. Il fait preuve de sectarisme. Il doit démissionner comment un journal subventionner par des fonds publics peut avoir ce gars à sa tête ?

    Il doit démissionner et vite !

  4. Sa partialité n’est plus a démontré. Il fait preuve de sectarisme. Il doit démissionner comment un journal subventionner par des fonds publics peut avoir ce gars à sa tête ?

    Il doit démissionner et vite !

  5. tillier compte mendier encore quelques millions d’euros à didier1er grozabo, il sait bien que bientôt la manne ne tombera plus en abondance

  6. C est pas la politique qui rend aveugle mais l amour!! C est la belle et la bête !!! Attaché de presse de l opposition aimerais sûrement profité d une petite subvention (5,3M) en plus des faveur de la jeune elu de l’opposition.

  7. Maintenant il ne reste plus à ce disant journaliste de se présenter avec Audrey Fontaine au régional sur la liste Robert leur patron.
    Il y a comme une ressemblance avec l’extrême droite étasunien venu agresser les élus alors qu’ils assument leur fonction.

  8. est ce que la population est aveugle ??? enlevez donc la couche de vernis que vous avez sur les yeux!!! Tillier dénonce et ca fait mal !! Ca fait mal à une équipe qui lors de sa présence dans l’opposition de Sinimalé dénoncait des actes qu’à leur tour elle commet en toute impunité!

  9. Tu devrais moins la ramener, Mirza. Le septuagénaire a sauvé le JIR que toi tu as largement contribué à foutre dans le fond par ton incompétence crasse, si la moitié de ce qu’on raconte est vrai. En plus, dans ce temps là, tu étais aussi adepte du cunnilingus présidentiel régional à ce qu’il paraît. Ton dossier est déjà assez épais.
    T’es bien là où t’es, à travailler pour une radio spécialisée dans l’abrutissement des masses populaires et dans le ladilafé. Radio fondée par un malade mental qui n’a aucune leçon à donner en matière de présidence régionale, vu son passé et les casseroles qu’il collectionne.

  10. Bravo TILLIER !!!!! Ces gens ont l’habitude de faire leurs magouille si tranquillement qu’ils ragent devant vous.
    Pour ceux qui trouve qu’il est normal et digne d’un élus de jouer la provocation en face des gens et d’attendre que ces personnes ne disent rien, bah, les moutons, vous aves les escrocs que vous méritez.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Régionales : Michel Fontaine nommé « chef de file » par « LR » Paris

Article suivant

Régionales : Didier Robert officialisera sa candidature ce vendredi à l’Entre-Deux chez Bachil Valy

Free Dom