/

Augmentation de 21% de la facture d’eau à St-André ? Pour Bédier ce sera « non ! » (VIDÉO)

4 min de lecture
8

La guerre de l’eau aura-t-elle lieu entre la Cirest, la Cise et la commune de Saint-André ? Entre le maire Joé Bédier et Patrice Selly, le président de l’intercommunalité ?  Il est question ici de la nouvelle DSP (délégation de service public) relative à la distribution d’eau potable aux 22 500 abonnés de la commune de Saint-André. Le contrat qui liait la commune à la société fermière, la Cise, était arrivé à échéance le 31 décembre 2021. Mais afin de permettre l’ouverture des négociations pour la nouvelle DSP entre le maître d’ouvrage qui est la Cirest et le délégataire, la Cise, un avenant avait été signé pour une période de 7 mois, après décembre 2021.

Le nouveau contrat qui va engager la commune de Saint-André et la Cise, qui a remporté le marché lancé par la Cirest, doit être signé prochainement. Il prévoit notamment pour les 22 500 abonnés de Saint-André une augmentation de 21% sur leur facture d’eau trimestrielle en raison, dit-on du côté du bureau d’études « COGITE », d’une hausse de 639% du coût des produits utilisés pour rendre l’eau limpide consommable au niveau de l’usine de potabilisation de Dioré à Saint-André. Une usine qui, faut-il le rappeler, bien que déjà inaugurée par l’ancienne municipalité, n’a jamais été administrativement réceptionnée.

Les élus communautaires de la Cirest dont ceux de Saint-André seront donc invités, à l’occasion du conseil prévu le 18 juillet prochain, à valider (ou non)  la nouvelle DSP, y compris l’augmentation de 21%. Laquelle a été présentée et expliquée au maire Joé Bédier le lundi 13 juin dernier par le bureau d’études « COGITE » (basé en métropole) en visio-conférence.

La réponse du maire Joé Bédier est déjà toute faite et il ne s’en cache pas. Bien au contraire ! « Ce sera un non catégorique ! Pas question d’augmenter la facture d’eau des abonnés de Saint-André. A l’instar de tous les Réunionnais, nous subissons déjà l’augmentation du prix du gaz, des carburants, des denrées alimentaires… Je trouve inacceptable et inadmissible qu’on puisse encore annoncer une hausse de 21% de la facture d’eau. Je serai intransigeant là-dessus ! Je n’étais pas encore maire que je menais déjà une bataille pour défendre le prix de l’eau. A plusieurs reprises j’étais monté au créneau en intervenant tant au niveau du national que du local, notamment auprès de l’ancien maire de Saint-André, afin de venir en aide aux abonnés. Ce n’est pas aujourd’hui, en tant que maire, que je vais tolérer une telle augmentation. Sans compter qu’elle m’a été présentée le 13 juin, soit un jour avant les négociations entre la Cirest et la Cise, pour examen du dossier le 18 juillet. Je ne suis pas d’accord. Je dénonce cette augmentation et je condamne la manière dont cela a été fait entre la Cirest et la Cise ». Ecoutez Joé Bédier, il est au micro d’Yves Mont-Rouge :

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

8 Commentaires

  1. depuis combien d’années la cise la jamais fourni de l’eau potable aux saint andreens, sans jamais rembourser les abonnés pour l’achat de bouteilles d’eau. largue pas zot Bédier. Aujourd’hui i fait venir un cabinet d’études de France pou dit que nena une augmentation de plus de 600 % du prix des matériaux. arrête prend créoles pou couillon. demande un coup à selly combien i coûte un mètre cube sur Saint Benoît.

  2. Monsieur le maire, je sais que vous êtes proche de la population, battez vous pour elle. Depuis la guerre, nous découvrons que l’Ukraine était le fournisseur de tout et surtout partout. Vouloir augmenter le prix de l’eau comme c’est prévu est inacceptable, la population sera de votre côté. Merci.

  3. a moin, quan mi lir l’artic et mi ecout a li, mi voi et mi entan que le maire i fé le malin.
    « Je trouve inacceptable et inadmissible qu’on puisse encore annoncer une hausse de 21% de la facture d’eau ».
    « Ce n’est pas aujourd’hui, en tant que maire, que je vais tolérer une telle augmentation. »
    Ces deux phrases indiquent clairement qu’il va accepter une augmentation . Mais, son cinéma va lui permettre de dire a la population que c’est grâce a son intervention que la facture est moins salée.
    Il tout aussi claire, qu’a l’heure ou il parle, il connais parfaitement le niveau d’augmentation qui va se situé entre 10 et 15% du prix actuel et qu’il a déjà accepté.
    Donc il est entrain de rouler la population de Saint-André dans la farine.
    a ou mésié lo maire aret fé lo malin ou va tomb dan ravin !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

St-André : 500 € de plus en juillet pour les agents non titulaires; 100 € à partir du mois d’août (VIDÉO)

Article suivant

La Possession : Maxime Fromentin, élu 1er adjoint, succédant à Gilles Hubert

Free Dom