Augmentation de 37 % de la fréquentation en centre de vaccination

11 min de lecture
13

Depuis le début de la campagne de vaccination, 270 900 Réunionnais ont reçu une injection (soit 31,6% de la population totale) et 213 000 Réunionnais ont un schéma vaccinal complet (25,6% de la population totale).

La campagne a bénéficié ces derniers jours d’une belle accélération (augmentation de 37 % de la fréquentation en centre de vaccination).

Cependant, la couverture vaccinale à La Réunion reste insuffisante, en particulier chez les personnes les plus exposées aux formes graves de la maladie, et notamment chez les personnes âgées (67% des Réunionnais de plus de 70 ans ont reçu une première injection et 59% ont un schéma vaccinal complet, contre respectivement 86% et 81% en métropole).

Aussi, compte tenu de la présence sur l’île du variant « Delta », très contagieux, l’ARS encourage l’ensemble des Réunionnais, et tout particulièrement les professionnels de santé, pour qui l’obligation vaccinale sera effective dès le 15 septembre, à se faire vacciner sans attendre, pour se protéger et protéger les plus vulnérables.

La prise de rendez-vous est fortement conseillée. Ces derniers jours, suite à l’augmentation de la demande, la plateforme téléphonique a connu une saturation. Ses effectifs vont être renforcés pour revenir à un service normal. Les Réunionnais familiarisés avec l’outil internet sont invités à prendre rendez-vous directement en ligne et à laisser l’accès à la plateforme à ceux et celles moins à l’aise avec le numérique.

Les Réunionnais peuvent aussi s’adresser à leurs pharmaciens, médecins ou infirmiers, si ceux-ci sont volontaires. Ces professionnels assurent la vaccination en plus de leurs activités habituelles de soin, et ne peuvent pas toujours répondre immédiatement : il est demandé aux patients d’être compréhensifs et d’accepter que leur demande soit traitée avec un délai raisonnable.

L’ARS continue les opérations de proximité, en lien avec la Croix Rouge, les communes et les centres commerciaux.

Chaque semaine, un potentiel de 50 000 à 60 000 injections sera disponible jusqu’à la fin du mois d’août.

Les chiffres de la vaccination au 14 juillet 2021 :

  • 480 799 doses de vaccin ont été administrées
  • 270 900 Réunionnais ont pu bénéficier d’une injection
  • 213 248 Réunionnais ont pu bénéficier d’une deuxième injection ou d’une injection au Janssen
  • 31,6% de la population de La Réunion est entrée  dans le processus de vaccination
  • 25,6% de la population dispose d’un schéma vaccinal complet

Obligation vaccinale des professionnels de santé

Le président de la République a annoncé lundi soir l’obligation pour les professionnels de santé de se faire vacciner. Un projet de loi sera prochainement présenté au Conseil des ministres, puis soumis au Parlement pour rendre cette obligation effective au 15 septembre 2021.

Sont invités à se faire vacciner dès maintenant :

  • tous les personnels soignants et non-soignants des hôpitaux, cliniques, maisons de retraite, établissements pour personnes en situation de handicap ;
  • tous les professionnels ou bénévoles qui travaillent au contact des personnes âgées ou fragiles, y compris à domicile.

Les professionnels exerçant dans les établissements de santé et médico sociaux seront préférentiellement vaccinés sur leur lieu de travail dans les prochaines semaines.

Les professionnels de ville et des services d’aide à domicile sont invités à se faire vacciner en centre.

Évolution de l’organisation des centres de vaccination

Les 9 centres de vaccination de l’île ont connu une augmentation de 37% de la fréquentation et 14 000 nouveaux rendez-vous ont été pris entre le 13 et le 15 juillet.

Après plusieurs semaines de moindre activité, les centres sont réorganisés pour répondre progressivement à la demande :

  • accroissement du nombre lignes de rendez-vous possibles
  • ouverture élargie le week-end
  • accueil possible sans rendez-vous dans certains centres

La prise de RDV est fortement conseillée

Au vu de cette augmentation de la demande, l’ARS recommande aux personnes souhaitant se faire vacciner, de prendre rendez-vous, pour éviter une trop longue attente.

Elle conseille aux Réunionnais familiarisés avec l’outil informatique de prendre rendez-vous par internet via le site www.sante.fr et de laisser la plateforme téléphonique aux autres personnes moins habituées au numérique.

Comment prendre rendez-vous ?

  • Connectez-vous au site www.sante.fr
  • Sur la page d’accueil, 2 choix s’offrent à vous. Cliquez sur l’onglet « Vaccination Covid-19 »
  • Sélectionnez La Réunion dans le menu déroulant
  • Choisissez votre lieu de vaccination
  • Cliquez sur l’onglet « prendre RDV » quand cela est possible
  • Dans la rubrique « Spécialités », choisissez « maladies infectieuses »
  • Confirmez le « Lieu de consultation » en cliquant sur le bouton
  • Sélectionnez le « motif » 1ère injection
  • Sélectionnez le créneau de votre choix à droite de l’écran
  • Cliquez sur le bouton « confirmer » après avoir Coché la case « J’ai lu et j’accepte les consignes ci-dessus »
  • Pour confirmer votre rendez-vous, vous serez invité ensuite à créer un compte et à renseigner les informations vous concernant. Ce compte permettra un meilleur suivi et un rappel du rendez-vous
  • Une fois cette étape validée, votre rendez-vous vous sera confirmé par mail ou par sms.

Les opérations de vaccination de proximité se poursuivent

Des centres de vaccination éphémères pour « Aller vers » les publics les plus éloignés

Lors de la dernière opération éphémère réalisée à Saint-Joseph les 6 et 7 juillet, 277 personnes ont pu être vaccinées.

Les prochains centres éphémères seront mis en place :

  • A Trois Bassins, à l’école Bois joli Cœur, rue de l’église, du lundi 19 au mercredi 21 juillet
  • A Saint-Louis, à la mairie annexe des Makes, le jeudi 22 juillet
  • A Saint-Joseph, au Centre Multi Services de Langevin, le 3 août

Le VACCINOBUS poursuit son tour de l’île

Fort du succès de ses derniers arrêts, le VACCINOBUS continue sa tournée avec le soutien de la Croix Rouge, des communes et des centres commerciaux.

Bilan des opérations précédentes 

Les dernières opérations de vaccination de proximité ont reçu un accueil très favorable de la part des Réunionnais.

Nombre de personnes vaccinées :

  • 81 personnes à Saint-Pierre (opération Vaccinobus sur le front de mer le 9 juillet)
  • 256 personnes à Saint-Louis (opération Vaccinobus à la gare routière le 13 juillet)
  • 368 personnes à Saint-Paul (Journée de sensibilisation au dépistage et à la vaccination le 14 juillet)

Informations pratiques

QUI PEUT SE FAIRE VACCINER ?

Sont éligibles à la vaccination :

  • Les jeunes de 12 à 17 ans
  • Les adultes
  • Les femmes enceintes à compter du 2ème trimestre de grossesse

COMMENT SE FAIRE VACCINER ?

  • En prenant RDV dans un des 9 centres de vaccination :
    • sur internet : www.sante.fr
    • par téléphone : 0262 72 04 04 (du lundi au samedi de 8h à 17h)
  • La vaccination peut également se faire sans RDV dans 4 centres de vaccination : Nordev, La Possession et Pierrefonds (de 8h à 12h30 et de 14h à 17h30) et au CHOR (Gabriel Martin à Saint-Paul) de 8h00 à 19h30.
  • Auprès des pharmaciens, médecins, infirmiers et sages-femmes volontaires sur RDV

Documents à fournir :

  • carte vitale ou attestation de droits
  • carte d’identité,
  • résultat du laboratoire en cas de test RT-PCR positif de plus de 2 mois.
  • pour les mineurs : autorisation parentale des deux parents

La présence d’au moins un parent est impérative pour tout mineur de moins de 17 ans.

OUVERTURE DES CENTRES LE DIMANCHE

Afin de faciliter l’accès à la vaccination au plus grand nombre, les centres de vaccination
sont ouverts tous les dimanches (à l’exception du Centre de l’Etang à Saint-Paul).

AVEC OU SANS RENDEZ-VOUS, dans les centres suivants :

• De 8h à 12h30 et de 14h à 17h30: Saint Denis–Nordev, La Possession et Pierrefonds

• De 8h00 à 19h30 : Le CHOR (Gabriel Martin à Saint-Paul)

UNIQUEMENT SUR RENDEZ-VOUS, dans les centres ci-dessous :

Le Tampon, Saint-André, CHU Sud et le GHER

13 Commentaires

  1. Je suis accueillant familiale depuis 13 ans et aujourd’hui macron m’oblige à faire chose que je voulais pas c’est de mettre ces personnes dehors jai pas le choix je veux pas de vaccin
    C’est décidé j’arrête mon contrat avec le conseil départemental
    J’en ai parlé aux personnes que je garde elles en souffrent déjà elles ne savent pas ce qu’elles deviendront dans l’avenir
    Elles étaient bien lotis chez moi
    Désolé macron à décidé ainsi
    J’ai rien à perdre

  2. Ne compare pas être motivé par un travail et être motivé par un vaccin. Car bcp d’entre nous ont consacré plus de leur temps aux autres qu’à eux même ainsi qu’à leur propre famille. Tant mieux qu’il y en ait bcp qui s’font vacciné mais il y en a, comprenez bien, qui ne sont pas des antivax sinon leur carnet de santé ne serait pas complet. Tu n’as pas les vaccins nécessaires pour pratiquer tel métier, t’es pas embauché. Tu vois bien qu’ils exerçaient leur métier? Ce qui devient inquiétant ne sont plus les pro et ni les antivax mais les fauxvax avec la complicité de personnes véreux qui continuent à s’infiltrer et propage toujours le virux finalement.

  3. Trop d’interdits tuent l’interdit mais « obligé à » ouvre la voie vers des interdictions qui facilitent la corruption. Les corrompus se situent à tous les niveaux, dans tout corps de métiers et pas uniquement à une population oasive.

    • D’un côté il y a ceux qui sont vaccinés (réellement) de l’autre perdent leur travail pour refus d’obtempérer et vous aurez les faux vaccinés (sans scrupule) qui continueront à exercer leur métier et par la même occasion à véhiculer le virus au vu de l’obtention du fameux sésame un faux bien entendu. Et si tous les pays mettaient en quarantaine les résidents français qui atterrissent sur leur sol ? Carrément personata non grata ….ils vont pas s’poser des questions entre un vrai et un faux, ils préfèreront ne pas prendre de risque tout simplement.

  4. Aujourd’hui peut-être, ou alors demain, et si je ne me fais pas vacciner moi-même, je demanderai, à l’ami Tonin, qui le se fera mettre aussi bien lui-même.

  5. Roc Hamilton plutôt ce qu’on appelle un modérateur et les insultes et propos offensant sont effectivement banis. ya une loi pour ça. Mais peut être aussi est-ce une caractéristique de certains antivaccins d’être juste dans l’insulte ???

  6. A cause des anti vaccins , quand on croit avoir touché le fond, il y en a toujours qui arrivent à creuser plus profond !
    Ils mettent même le feu aux centres covid .

Répondre à Zordi pétèt Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Ottman Zaïr, est le nouveau directeur de cabinet du Préfet

Article suivant

Appel à l’aide : « Je suis très malade, je n’arrive plus à marcher, et l’infirmier ne veut pas venir… »

Free Dom