Web Free Dom

Le Tampon : “un client est rentré sans masque dans une boutique et on ne lui a rien dit”

Une internaute nous a contactés pour nous apporter le témoignage suivant. Alors qu’elle s’était rendue dans une pâtisserie du Tampon, un client serait rentré juste après elle, sans masque.

“C’est une pâtisserie fermée, il y a des affiches partout sur les portes et les vitres qui indiquent que le port du masque est obligatoire dans leur établissement.

Pourtant, un monsieur est rentré juste après moi et il ne portait pas de masque.

Je pensais que les serveuses allaient lui dire quelque chose, mais non… Il s’est promené devant toutes les vitrines, il a fait des aller-retours et personne ne lui a rien dit, pas une remarque, rien. On l’a servi comme si de rien était.”

Avez-vous été témoin d’une situation similaire ? N’hésitez pas à nous appeler au 0262 99 12 00 pour en parler ou à nous laisser vote témoignage en commentaire.

Gérard Govindamal à nouveau aux prises avec la justice

Connu de la justice pour escroqueries et abus de confiance, Gérard Govindamal se retrouve à nouveau aux prises avec la justice. Dans le sud de l’île, plusieurs plaintes ont été déposées à son encontre pour abus de confiance et escroquerie d’après nos confrères du JIR. Il aurait notamment prêté de l’argent en liquide à des individus avant de faire pression sur eux.

L’homme d’affaires, qui se trouve être l’ex-dirigeant de la JSSP, a déjà été condamné à plusieurs reprises pour des casses de coffres-forts dans le Sud.

Le Tampon : son employeur refuse de le reprendre “car il a rôdé le bout pour ses papiers”

Un auditeur de Radio Free Dom bien embêté nous a envoyé un message pour demander l’avis des internautes à propos de sa situation.

Il était employé dans une société du Tampon, quand son CDD est arrivé à son terme à la fin du mois de juin. Son employeur l’informe (oralement) que son contrat ne serait pas reconduit en juillet, mais qu’il serait repris dès le début du mois d’août.

Notre auditeur réclame donc à son employeur les documents obligatoires à la fin de son contrat : certificat de travail, reçu pour solde de tout compte et attestation Pôle emploi. (ndlr : Ces documents doivent être remis au salarié quelle que soit la cause de la fin du contrat de travail (licenciement, démission, fin de CDD ou de contrat d’apprentissage, départ en retraite, rupture conventionnelle)

Il est alors contacté par le service comptabilité par mail, lui indiquant que ses documents sont disponibles et qu’il peut venir les récupérer sur son lieu de travail. Une fois sur place, personne n’est en mesure de lui fournir ses documents. De plus, son employeur lui fait savoir (oralement) que “puisqu’il a demandé son solde de tout compte, il ne peut pas être repris au mois d’août !

Notre auditeur ne sait plus quoi faire. “Il m’a dit que pour un mois, il ne fallait pas roder le bout avec les papiers ! Pendant un mois, j’aurais dû rester sans revenus ! C’est malhonnête de sa part, il m’a laissé croire qu’il allait me reprendre au mois d’août alors que depuis le début, il n’en avait pas l’intention !

Free Dom
WordPress Video Lightbox