Avancée de la photovoltaïque à la Réunion : Nathalie Bassire fait le point

dans Courriers des lecteurs

“Le monde est à l’heure des choix : environnement et urgence écologique, choix sociétaux et économiques. L’effondrement du Vivant est en cours et les effets du Réchauffement Climatique se font sentir encore plus dans les Outre-Mer et les petits systèmes insulaires isolés. Ainsi, la préservation et la valorisation de la biodiversité, la protection des zones littorales et des espaces naturels, l’autonomie énergétique soutenable, la démarche ‘0 Déchet’ vers une « économie circulaire », la santé environnementale, les aménagements durables etc. nous concerne tous, Réunionnaises et Réunionnais responsables, engagés dans la transition écologique et énergétique de notre île, pour une Réunion innovante et tolérante, une Réunion durable où chacun peut vivre dignement, durablement, autonome en énergie propre, 100 % circulaire et tournée vers l’agro-écologie. Il convient d’inventer ensemble durablement la Ville et les Territoires de demain.

Dans ce cadre, je souhaite formuler une satisfaction. En effet, j’avais transmis un courrier au Ministre de l’Écologie François de Rugy, le 19 Octobre 2018 avec 6 propositions d’amélioration pour notre île (voir ci-dessous) permettant d’avancer concrètement sur l’autonomie énergétique des zones insulaires isolées, non interconnectées à des réseaux continentaux (ZNI) et de La Réunion en particulier :
– prop. 1 : simplification des démarches pour les raccordements d’installations ENR
– prop. 2 : Appel d’Offre CRE (Commission de Régulation de l’Énergie) territorialisé et visibilité sur deux ou trois ans
– prop 3 : Relèvement du seuil de tarif d’achat
– prop 4 : Tiers-financement « Pour les familles modestes »
– prop 5 : Développement de parcs éoliens en mer
– prop. 6 : révision de la limite d’ENR dans le réseau électrique

Ainsi, le dernier Appel d’Offres de la CRE publié en Juillet 2019 prévoit 84 MW de Panneaux photovoltaïques utilisant l’énergie solaire uniquement pour La Réunion (‘territorialisé’) répartis en 3 vagues sur 1an et demi (‘visibilité’). C’est une réelle avancée pour le développement du solaire à La Réunion et je m’en félicite.

Rappelons que le précédent appel d’offre pour les ZNI date de 2015 et que La Réunion avait bénéficié « seulement » de 22,3 MW pour 17 projets. Je ne peux que me réjouir de voir que l’intégralité de ma proposition 2 ait été reprise. Et je tiens à féliciter Mme Elisabeth Borne, Ministre de la Transition Écologique et Solidaire & des Transports, d’avoir eu, dans le contexte de sa nomination, la volonté de lancer cet Appel d’Offre très important pour La Réunion.

Pour autant, nous sommes bien conscients qu’il ne s’agit que d’un rattrapage conforme à la PPE 2014-2018 mais qui devrait augmenter à l’avenir : 70 MW / an de projet solaire nous paraît être un objectif pertinent dans la perspective d’un mix énergétique 100 % Énergies Renouvelables à l’horizon 2030 et permettrait, de surcroît, de relancer une filière en berne – donc des emplois – dans le solaire et les métiers associés, pour les Réunionnaises et Réunionnais.”

Nathalie Bassire

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
yolapoilBécassine Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Bécassine
Invité
Bécassine

Le fait qu’elle soit proche de la region, lui fait perdre des points.

yolapoil
Invité
yolapoil

moi j ‘ai fais une demande de pose , la région donne 5000€ de subvention la l ‘entreprise et celui ci me dit qu ‘il reste 5000€ de moi a payé , est que c ‘est vrai.

yolapoil
Invité
yolapoil

donc pour poser un petit photovoltaïque de rien il faut débourser 10000€.