Bac 2022 : les épreuves de spécialité continuent aujourd’hui pour 8173 lycéens

5 min de lecture
2

À partir de ce mercredi, les élèves de terminale vont faire face aux épreuves de spécialité. Celles-ci, particulièrement importantes dans le barème final, vont s’étaler sur trois jours.

La rectrice de région académique, Chantal Manès-Bonnisseau, sera au lycée Bel Air à Sainte-Suzanne le mercredi 11 mai 2022 à partir de 15h30 pour le lancement des épreuves écrites terminales des enseignements de spécialité (EDS), qui se dérouleront pour la première fois dans le format prévu les 11, 12 et 13 mai pour La Réunion, comme pour la métropole et les Antilles-Guyane.

Dans l’académie, 8 173 candidats présenteront les épreuves d’enseignements de spécialité. Ils sont répartis sur les deux voies :
– Voie générale : 5 344 candidats.
– Voie technologique : 2 829 candidats.

Les candidats de l’académie passeront les épreuves dans les 11 enseignements de spécialité suivants :
– Arts
– Histoire-géographie géopolitique & sciences politiques
– Humanités, littérature et philosophie
– Langue littérature et cultures étrangères
– Littérature et langue et culture de l’antiquité
– Mathématiques
– Numérique et sciences informatiques
– Physique-Chimie (26,9 % des élèves)
– Sciences de la vie et de la terre
– Sciences économiques et sociales
– Sciences de l’ingénieur

SUJETS
Chaque candidat est convoqué sur deux journées (un jour par épreuve) aux deux épreuves correspondant chacune à une spécialité de sa formation. Les sujets sont conformes au programme limitatif de chaque discipline et aux attendus de la classe de terminale. Au regard du contexte, de nouveau perturbé cette année par la situation sanitaire, les sujets de spécialité de cette session sont aménagés afin que les candidats puissent disposer d’un choix de questions ou d’exercices.
Selon les spécialités, ces épreuves sont complétées par des épreuves orales ou d’évaluation des compétences expérimentales.

CONVOCATION
Il est recommandé et mentionné sur les convocations des candidats de se présenter dans le centre d’épreuve 30 minutes avant le début de l’épreuve. Au-delà, de l’heure de début d’épreuve, seul le chef de centre peut autoriser, à titre exceptionnel, l’accès à la salle de composition, sans temps supplémentaire.

CORRECTION
La correction est dématérialisée, pour toutes les épreuves, à l’exception des quatre suivantes : Arts plastiques (voie générale), Conception et création en design et métiers d’art (série STD2A), épreuves spécifiques écrites des séries binationales (Abibac, Bachibac), épreuve écrite de l’épreuve pratique de la série technologique hôtellerie et restauration (STRH). L’organisation des corrections se décompose en 3 temps :
–        En amont, les commissions d’entente A)des correcteurs permettent d’expliciter et d’échanger sur les recommandations de correction spécifiques à chaque discipline ;
–        Pendant la période de correction, un accompagnement par les corps d’inspection est mis en œuvre dans toutes les académies afin de répondre aux éventuelles interrogations ou difficultés des correcteurs ;
–       Une phase d’harmonisation finale permet un traitement équitable de tous les candidats, par la réunion des correcteurs qui peuvent ainsi corriger les éventuels écarts de notation.
Les enseignants pourront disposer de 4 demi-journées pour les corrections. Ce forfait sera utilisable, au choix du professeur après accord du chef d’établissement, entre le 17 mai et le 3 juin.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Jean-Paul Normand, nommé sous-préfet de St-Pierre ; il prendra ses fonctions le 30 mai

Article suivant

Un tamponnais remporte 69 000 euros au Quinté + ce mardi

Free Dom