Bac pro « métiers de la sécurité » : une bonne orientation pour intégrer la Police nationale

3 min de lecture

Les ministères de l’Intérieur et de l’Éducation nationale ont créé le baccalauréat professionnel « métiers de la sécurité » en 2006. Découvrez les spécificités de ce diplôme et l’action de la Police nationale dans ce cursus de formation.
Depuis 15 ans, l’engagement de la Police nationale pour un accueil de qualité des lycéens en milieu professionnel n’a cessé de croître.

Ce diplôme d’État, préparé en trois ans, représente une véritable chance pour les élèves d’être au cœur des métiers de la sécurité publique et privée.
Outre les enseignements théoriques dispensés en lycée professionnel, les jeunes bénéficient de périodes de stages en milieu professionnel, dès la seconde.

Les élèves choisissent ensuite en classe de terminale leur dominante, c’est-à-dire une spécialisation soit en « sécurité incendie », soit en « sécurité publique et sûreté » pour approfondir leurs connaissances dans le domaine professionnel vers lequel ils se destinent.

Fort de son succès avec un taux de réussite de 95 %, ce baccalauréat ne cesse de voir multiplier les ouvertures de classe sur le territoire.

Mais, que fait la police ?
Chaque année, elle accueille et forme plus de 3 800 lycéens de première et de terminale, pendant 5 semaines de stage réparties au sein de ses écoles nationales et de ses services actifs.

Sa responsabilité est d’autant plus importante que les apports pédagogiques et professionnels prodigués par les policiers comptent dans l’obtention du diplôme.

Cette immersion en milieu police permet aussi la consécration de la vocation de ces jeunes.
Les plus motivés par les métiers de la Police nationale ont l’opportunité d’être initiés, par exemple, aux techniques de sécurité et d’intervention, d’appréhension d’auteurs de l’infraction, à la protection de l’intégrité physique des personnes ou bien encore à la sécurisation d’un lieu d’un accident…

Au cœur des services opérationnels, que ce soit au sein d’une compagnie de CRS ou dans les coulisses d’un commissariat, les stagiaires sont au plus près des policiers de terrain.

Si votre vocation vous pousse vers l’un des nombreux métiers de la Police, ou encore que vous souhaitez servir la population française pour la protéger, le baccalauréat professionnel « métiers de la sécurité » est fait pour vous.
Après la réussite de ce bac, vous pourrez candidater aux concours de la Police nationale et plus précisément au concours de gardien de la paix, toutes les informations sur ce concours ICI.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Le groupe CAFOM vous offre la possibilité au Salon de Paris pour l’emploi, de rentrer travailler dans votre île

Article suivant

En roulant, elle voit un serpent sortir du tableau de bord de sa voiture

Free Dom