Bachil Valy salue la réussite du « rassemblement des forces de la majorité présidentielle »

2 min de lecture
9

Bachil Valy, référent local La République en marche, à La Réunion, « salue l’initiative et la réussite du rassemblement des forces de la majorité présidentielle au sein d’une « maison commune » pour porter la candidature d’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle de 2022. »

Dans un communiqué, le maire de l’Entre-Deux indique que « Les Français, les Réunionnais attendent de nous, responsables politiques, de l’unité, de la cohésion, de la cohérence et le retour d’une chaîne de confiance pour traverser cette crise qui nous touche depuis 2 ans maintenant et pour préparer l’avenir. »

« Ce lundi 29 novembre, à la Maison de la Mutualité à Paris, plus qu’un lancement de campagne, j’y vois la volonté partagée de dépasser les clivages politiques, de se dépasser parce que le pays en a besoin et parce que nos situations sociales, environnementales, économiques et sociétales l’exigent.

Désormais, il nous appartient LReM, MoDem, Agir, Horizons, Territoire de Progrès et En Commun, de proposer aux Réunionnais, aux Français, une vision et des ambitions pour l’avenir.

Je porterais comme je le fais depuis le début de mon engagement politique, mes valeurs humanistes et je défendrais notre terroir, nos traditions et nos spécificités. La voix de La Réunion doit se faire entendre, elle doit être écoutée et portée pour les 5 prochaines années. »

« Ensemble, citoyens ! La Rényon nout fièrté ! »

9 Commentaires

  1. j’ai écouté l’analyse d’un invité sur le plateau d’une chaîne nationale qui déclarait que notre démocratie a besoin de partis politiques aux idéaux opposés, afin que le citoyen puisse choisir un modèle de société, le centre étant grandement la cause de l’abstention…
    j’approuve, car j’estime que choisir le centre, c’est se priver de toute direction politique !

  2. S’il y a quelques kaniars à l’ENTRE-DEUX il n’a qu’à inviter MACRON. Il les met à moitié à poil,leur demande de faire un doigt d’honneur et pas de souci,JUPITER adore çà.

  3. Moi si j’étais maire c’était impensable pour moi de dire à mes électeurs de voter macron je les aurais poussez à faire un choix auprès.

Répondre à HULK Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Jean-Jacques Morel : « l’autonomie Outre-mer, un débat dangereux et hors sujet »

Article suivant

Farid Mangrolia candidat aux législatives de 2022 dans la 1ère circonscription (Saint-Denis)

Free Dom