Bagarre filmée devant des discothèques de Saint-Gilles : un individu passé à tabac par plusieurs videurs

3 min de lecture
11

Ce dimanche 1er mai, une violente bagarre a éclaté devant une boite de nuit à Saint-Gilles. Dans une vidéo relayée de nombreuses fois sur Facebook, on y voit très clairement un individu se faire tabasser par plusieurs hommes, qui sembleraient être des videurs de la discothèque.

La vidéo, qui a depuis été supprimée des réseaux sociaux, a comptabilisé plusieurs centaines de partages et des milliers de vues.

Les avis divergent sur ce qu’il s’est réellement passé ce dimanche soir où les esprits se sont échauffés.

Selon un témoignage que nous avons recueilli, l’individu aurait été banni du Beach Club depuis plusieurs semaines, après avoir causé une bagarre au sein de l’établissement. Cependant, il revenait régulièrement devant la discothèque et aurait manqué de respect à l’un des employés ce dimanche soir, avant de tenter de le frapper. Les choses se seraient rapidement envenimées et une bagarre a de nouveau éclaté, impliquant cette fois-ci une trentaine de personnes, dont les videurs de la boite de nuit voisine.

Si vous étiez sur place et avez été témoins de la scène, n’hésitez pas à nous contacter sur le Messenger de Radio Free Dom pour témoigner.

Pour rappel, la Préfecture avait, la semaine dernière, déjà communiqué au sujet des dangers pour la sécurité des clients dans certains ERP.

« De plus, ces dernières semaines, des débordements avec troubles à l’ordre public ont été constatés aux abords des établissements de nuit notamment durant le week-end de Pâques. Les capacités d’accueil de certains ERP ont été largement dépassées, ce qui présente des dangers pour la sécurité de la clientèle. Il convient de noter que l’établissement qui a fait l’objet d’une fermeture administrative par la mairie de Saint-Paul ne respectait pas ses obligations en termes de sécurité et d’accueil du public.

La réunion qui s’est tenue cet après-midi visait avant tout à rappeler la réglementation en vigueur et les obligations à respecter pour tous les établissements de nuit, entre autre sur les questions de sécurité. « 

11 Commentaires

  1. On va pour s amuser et on se prend la folie des zamales et des bourrés a perdre raison on s en sorte plus stresser voilà le nouveau monde de la nuit

  2. Pourquoi faut-il des boîtes de nuit pour faire la « fête » ? Il y a toujours des bagarres,
    trop d’alcool + du zamal… C’est vrai que les jeunes vont « s’éclater » mais je ne comprends
    pas tous ces débordements. C’est vrai qu’il y 40 ans, il t avait aussi des coups de poing
    mais ça s’arrêtait là.

  3. Bonjour,
    1/ Virer les videurs et les condamner
    2/ Fermer la boîte de nuit
    3/ Verbaliser le patron
    Après ils iront manifester pour la bouteille d’huile et les tomates chères, brassant de l’air en ouvrant leur grande gueule.
    Il finiront par s’assoir en attendant les minimas sociaux.
    Tel est l’avenir de ces personnes sans éducation ni respect.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Il tente d’écraser son ex-compagne avec sa voiture : 12 ans de réclusion criminelle

Article suivant

Il découvre un morceau de pneu dans son paquet de champignons noirs

Free Dom