Baptême de l’air en CASA pour une trentaine d’enfants de 1000 sourires (Photos)

dans Actualités/Infos Réunion

A l’occasion d’une journée d’immersion au DA 181, le détachement Air (DA) 181 et l’association 1000 sourires ont réservé une belle surprise à une trentaine de petits Saint-Paulois. En fait, les enfants ont eu droit à un beau cadeau : un survol de leur ile à bord du CASA.

Invités par le lieutenant-colonel Sébastien Rivas, commandant du Détachement Air 181, les enfants ont eu la surprise de découvrir qu’ils allaient voler à bord d’un avion militaire. Un cadeau exceptionnel, pour ces petits saint-paulois issus de milieux modestes du quartier du Barrage. “Même les gens qui travaillent à la base n’ont parfois jamais pu voler à bord du Casa. Vous allez vivre quelque chose de rare !”, souligne Ibrahim Ingar, président de l’Association.

Les enfants étaient impressionnés au moment d’entrer dans cet avion militaire par l’arrière. “C’est comme dans les films”, s’écrie Isaac. A bord, les enfants attachent leurs ceintures et ont hâte de décoller. Thierry Jardinot, humoriste et parrain historique de l’association, est aussi du vol, pour faire rire ceux qui ont encore un peu d’appréhension.

Quand le pilote met les gaz, les enfants laissent éclater leur joie. Et au cours des 30 minutes de vol, ils s’amusent à essayer de reconnaitre les paysages qu’ils voient défiler de l’autre côté du hublot. La rivière du Mât, le Piton des Neiges ou encore le Maïdo. Ils s’écrient “c’est le volcan”, au moment de survoler la Plaine des Sables et le Piton de la Fournaise. Au micro, les pilotes invitent d’ailleurs les enfants à regarder les traces de la dernière éruption, qui date de seulement quelques semaines. Puis, l’avion survole Mafate et enfin la commune de Saint-Paul. “C’est pas facile de voir ma maison, c’est tellement petit”, commente Nathan. Après avoir survolé la route du littoral, Saint-Denis, puis Sainte-Marie, il est déjà temps d’atterrir. Juste avant de descendre, les marmailles passent derrière les commandes, à la place du pilote, pour une photo souvenir. “Il y a plein de boutons, c’est impressionnant”, s’extasie Lucas.

Sur terre, les militaires du DA 181 ont préparé deux autres ateliers pour les enfants. Le premier leur permet de grimper à bord d’un hélicoptère Panther de la marine nationale, stationné sur le DA 181. Puis, ils se familiarisent avec les “sauvetage et recherche en mer” (Samar). Ils découvrent les équipements qui permettent aux militaires de survivre en milieu hostile, ou de secourir des naufragés en mer.

La matinée se termine par un repas au Cercle Mess. Puis, il est déjà l’heure de rentrer à Saint-Paul. Les enfants repartent tous avec des cadeaux, reçus des mains des lieutenants-colonels Rivas et Vincent Noré, et surtout des images plein les yeux.

Poster un Commentaire

avatar