Belle de France : la Réunionnaise Adélaïde Deboivilliers représentera notre île en Italie

4 min de lecture
3

Ce sera le 27 septembre prochain à Carosino en Italie. L’élection Miss Progress International mettra en compétition pas moins de 26 concurrentes venues des pays du monde entier. Parmi elles, la rayonnante Adélaïde Deboivilliers, une jeune femme de 21 ans, originaire de Piton Saint-Leu. Elle a été couronnée « Belle de La Réunion » en octobre 2018 avant de remporter le titre national de « Belle de France» lors d’un concours de beauté qui avait eu lieu dans l’hexagone en mars 2019.

Titulaire d’un BTS Tourisme, la Saint-Leusienne a consacré cette année à sa nouvelle mission d’ambassadrice de son île via sa couronne de « Belle de France ». Elle reste malgré tout à la recherche d’un travail dans le milieu du tourisme. Elle profite d’ailleurs pour lancer un appel à l’IRT ainsi qu’aux collectivités locales ou agences de voyage.

A propos de l’IRT et des collectivités, le comité « Belle de La Réunion », présidé par Willy Fontaine, interpelle les acteurs politiques afin d’aider la ravissante Adélaïde qui ira donc représenter notre île au niveau international. « Elle fera parler de La Réunion en Italie en présence des délégations venues des grandes capitales du monde entier et, malgré cela, elle n’a pas droit à un seul centime d’aide, pas même un billet d’avion », déplore Rosemay Fontaine, la chargée de communication du Comité « Belle de La Réunion ». Ce n’est pas faute d’avoir frappé aux portes des collectivités, d’avoir sollicité des élus, mais pour l’instant, constate-t-elle, «personne n’a osé bouger le petit doigt alors que pour d’autres élections de beauté où la finaliste ne va pas au-delà de La Réunion, il y a des aides, beaucoup d’aides », souligne Rosemay Fontaine. Laquelle ne désespère pas de voir l’IRT, la Région ou d’autres collectivités « faire un geste » pour cette jeune femme qui, au niveau international, ne manquera pas de mettre La Réunion en l’air.

En effet, à l’occasion de ce concours de beauté, Adélaïde aura pour mission de vanter les mérites de son île. Elle profitera également pour défendre la cause qui lui tient à cœur. Cela concerne la santé. Tout se fera en anglais. Elle a déjà bien préparé son intervention.

Elle s’envolera le 11 septembre prochain pour la métropole, avant de prendre l’avion, accompagnée d’une délégation nationale, en direction de l’Italie. Mais si l’IRT ou les collectivités souhaitent intervenir afin d’accompagner par une aide quelconque cette jeune et pétillante ambassadrice, c’est encore possible. Tout encouragement sera évidemment le bienvenu.

Rappelons que la 5e édition de « Belle de La Réunion » se déroulera à la salle « Le William’s » à Saint-Pierre le 31 octobre prochain.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Website Protected by Spam Master




3 Commentaires



Free Dom
WordPress Video Lightbox