Bilan des contrôles du week-end(Gendarmerie & Police) 306 infractions, 23 permis retirés, 28 mises en fourrières

7 min de lecture

Zone Gendarmerie 

Au cours de ce week-end, particulièrement marqué par une forte fréquentation des axes routiers et un risque accidentogène toujours très prégnant, en raison de la constatation de trois accidents corporels graves, ayant entraîné le décès de deux usagers de route, un cycliste et un motocycliste, les effectifs de l’E.D.S.R en appui des compagnies et des réservistes de la Gendarmerie ont réalisé de nombreuses actions de lutte contre l’insécurité routière, en ciblant les infractions graves génératrices d’accidents :

  • nombre de services réalisés : 20
  • nombre d’infractions : 132
  • nombre de rétentions de permis : 23
  • nombre d’alcoolémie : 11
  • nombre de conduite sous stupéfiants : 17
  • nombre d’immobilisation fourrière: 32 dont 28 fourrières
  • nombre de défaut d assurance : 6
  • nombre défaut permis conduite sous suspension/annulation : 3
  • nombre de vitesses : 24 interceptions dont 1 excès de grande vitesse de +50 km/h pour un véhicule 4×4 sportif, soit 145 km/h pour un axe limité à 80km/h (rétention pc + immobilisation + fourrière – photo jointe)
  • nombre de non port ceinture : 5
  • nombre d’usage téléphone / distracteurs : 9
  • nombre non respect priorité : 16
  • nombre défaut contrôle technique : 2
  • nombre de défaut équipement et non port de casque pilote deux-roues : 18
  • nombre de nuisance / pollution et défaut d’homologation: 28
  • nombre de refus obtempérer : 1 (pilote de 2rm identifié – enquête en cours)

Faits Particuliers : 

Vendredi 25 février 2022, de 19h00 à 23h00, les motocyclistes de la BMO RSL, se trouvaient sur La RN1A, secteur Saint-Leu, pour un service orienté sur les conduites addictives. 5 infractions graves génératrices d’accidents ont été sanctionnées par les militaires, motivant 3 mises en fourrière immédiates. Au cours de ce contrôle routier, dans le même secteur, les motocyclistes ont été informés qu’un accident grave, mettant en cause, un pilote de moto venait de se produire. C’est le troisième accident mortel constaté par les forces de l’ordre sur la RN1A, sur ce secteur, en moins de 3 mois. Vigilance et respect du code de la route sont plus que jamais nécessaires.

Samedi 26 février 2022, les militaires de la compagnie de Saint-Benoit ont réalisé de 15h00 à 18h00, un poste de contrôle routier, rond point Bel-Air à Sainte-Suzanne. Au cours de ce service, 45 véhicules ont été interceptés et contrôlés, ayant amené à la constatation de 20 infractions, dont 5 conduites addictives, 9 refus de priorité, 2 défauts d’assurance, 1 défaut de permis de conduire, 1 défaut de contrôle technique et 1 pollution intentionnelle par véhicule à moteur.

Dimanche de 09h00 à 13h00, les effectifs et moyens de l’EDSR, appuyés des réservistes de la Gendarmerie ont mis en place, sur l’ensemble des axes de l’île, un service coordonné de contrôle des mobilités à haute visibilité, ayant pour objet de limiter le risque routier des usagers, tout en portant l’effort sur les deux-roues motorisés. A cet effet, plus de 128 pilotes ont été interceptés et contrôlés. 36 d’entre-eux ont fait l’objet d’une verbalisation, dont 6 pour excès de vitesse, 2 pour conduite sous stupéfiants, 2 pour franchissement de ligne axiale continue malgré une interdiction de dépassement, 1 défaut de permis de conduire, 18 défauts d’équipement de sécurité et 7 pneus lisses… Au même, moment, sur le secteur de Saint-Paul, se déroulait une opération PDASR/EDSR, à laquelle, une vingtaine de motards s’étaient portés volontaires pour suivre une journée de sensibilisation au risque routier et à la pratique de la trajectoire de sécurité des 2RM…

 

Zone Police

Les effectifs de Police de la Direction Départementale de la Sécurité Publique de La Réunion ont réalisé sur le département 30 opérations de sécurisation et de sécurité routière au cours de ce week-end du 25 au 27/02/2022 permettant de relever 174 infractions dont 16 délits :

  • conduite sous l’empire d’un état alcoolique : 3 (taux compris entre 0,56 et 0,86 mg/l d’air expiré)
  • défaut d’assurance : 3
  • défaut de permis de conduire : 8
  • refus d’obtempérer : 1
  • délit de fuite : 1

121 fonctionnaires de police ont été mobilisés à cette occasion.

Au cours de ces différents contrôles, les forces des Polices locales ont également procédé à la constatation de 158 autres diverses contraventions au code de la route dont :

  • feu rouge / stop / priorité : 10
  • défaut de port de casque : 4
  • défaut d’équipement : 10
  • défaut de contrôle technique : 14
  • usage d’un téléphone tenu en main par le conducteur d’un véhicule : 30
  • autres : 90

Suite aux différents accidents et infractions, la tolérance zéro sera désormais appliquée pour les motards.
Chicane, rétroviseurs, pneus, gants ainsi que les excès de vitesse seront systématiquement vérifiés avec des verbalisations immédiate et des mises en fourrière.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Mayotte : le préfet accueille un escadron de gendarmerie mobile venu en renfort (VIDÉO & PHOTOS)

Article suivant

​Présidentielle : le maire de Saint-Philippe parraine Zemmour

Free Dom