Le Port : un individu arrêté sans permis de conduire, sans assurance et positif à l’alcoolémie et aux stupéfiants

6 min de lecture

Les effectifs de Police de la Direction Départementale de la Sécurité Publique de La Réunion ont réalisé sur le département 20 opérations de sécurisation et de sécurité routière au cours de ce week-end du 03 au 05 décembre 2021 permettant de relever 111 infractions dont 12 délits :

  • conduite sous l’empire d’un état alcoolique : 4 (taux compris entre 0,51 et 1,28 mg / l d’air expiré)
  • défaut d’assurance : 6
  • défaut de permis de conduire : 2

88 fonctionnaires de police ont été mobilisés à cette occasion.

Au cours de ces différents contrôles, les forces des Polices locales ont également procédé à la constatation de 99 autres diverses contraventions au code de la route dont :

  • feu rouge / stop / priorité : 6
  • défaut de port de casque : 4
  • défaut de port de la ceinture de sécurité : 7
  • défaut de contrôle technique : 6
  • usage d’un téléphone tenu en mains par le conducteur : 8
  • excès de vitesse : 4
  • autres : 64

Au cours du week-end, les motocyclistes de l’E.D.S.R(Escadron Départemental de Sécurité Routière) de la Gendarmerie, avec l’appui des brigades territoriales ont mené des actions de lutte contre l’insécurité routière en ciblant les infractions graves génératrices d’accidents.

bilan sécurité routière :

  • nombre de services réalisés: 22
  • nombre d infractions : 162
  • nombre de rétentions de permis : 20
  • nombre d’alcoolémie : 25 dont 13 délictuelles
  • nombre de conduite sous stupéfiants : 9
  • nombre d’immobilisation fourrière: 50 dont 13 fourrières
  • nombre de défaut d assurance : 11
  • nombre défaut permis, conduite sous suspension/annulation : 9
  • nombre de vitesses : 13 dont 13 avec interception
  • nombre de non port ceinture : 11
  • nombre d’usage téléphone / distracteurs : 20
  • nombre non respect priorité : 28
  • nombre non port casque et équipement : 17
  • nombre défaut contrôle technique : 4
  • nombre pneumatique usage : 3
  • nombre de nuisance / bruit : 5
  • nombre de stationnement dangereux : 1
  • nombre de non-mutation carte grise : 6

faits particuliers :

Jeudi 02 décembre, vers 23 heures 50, un jeune Portois a refusé d’obtempérer à un contrôle routier à la Saline-les-Bains, obligeant les motocyclistes de la B.Mo St-Paul à utiliser une herse « stop-Stick » pour immobiliser le véhicule.

« Carton Rouge » pour ce jeune homme qui circulait sans permis de conduire, sans assurance et en étant positif à l’alcoolémie et aux stupéfiants.

Le jeune homme a été immédiatement placé en garde à vue dans les locaux de la B.Mo Saint-Paul. Ce dernier, a été déféré devant le tribunal judiciaire de St-Denis vendredi après-midi et, condamné à
– 1 an d’emprisonnement dont 6 mois avec sursis et 980 € d’amende. Le véhicule a été placé en fourrière administrative.

Le 04 novembre 2021 à 20 heures 40, un accident impliquant un cyclomotoriste survient sur la RN2 à Sainte-Marie. Le conducteur, circulant sous l’emprise de cannabis, percute par l’arrière une remorque tractée à très faible allure par un véhicule utilitaire. La violence du choc provoque le décès immédiat du conducteur du deux-roues.
Le 04 décembre 2021 de 19h00 à 21h00, une opération « Retour sur les lieux du drame » a été mené par les gendarmes de la compagnie de St-Benoit renforcés par les motocyclistes de la B.Mo. L’objectif était de contrôler le respect de la vitesse mais également de constater les infractions graves génératrices d’accidents.
Bilan, 17 infractions ont été constatées parmi lesquelles : 1 conduite sous l’emprise de produits stupéfiants,
2 conduite sous l’empire d’un état alcoolique, 2 défauts d’assurance. Trois véhicules ont été placés en fourrière administrative.

Le dimanche 05 décembre 2021 à 10 heures 15, les motocyclistes de la Brigade Motorisée de la Rivière-Saint-Louis (974) ont intercepté sur le secteur de l’Etang-Salé un motocycliste qui ne portait pas de casque.
Au cours des vérifications, ce contrevenant fait l’objet d’un dépistage positif à l’alcoolémie (0.75 Mg/L).

Les investigations réalisées par les enquêteurs permettent de constater que le pilote est sous le coup d’une annulation de son permis de conduire depuis 2014 et que la motocyclette n’est pas assurée. De plus, les pneumatiques sont lisses et le certificat d’immatriculation n’a pas été établi au nom de son propriétaire depuis son acquisition quelques années plus tôt.

La motocyclette a immédiatement fait l’objet d’une mise en fourrière administrative.

Ce jeune Saint-Pierrois devra répondre de ses actes devant le Tribunal Judiciaire de Saint-Pierre (974).

Dans le même temps, un second pilote de « deux roues motorisé » a fait l’objet d’un dépistage positif au cannabis. Le scooter a été placé en fourrière. Ce jeune St-Louisien devra également répondre de cette infraction devant le Tribunal Judiciaire de ST-PIERRE (974).

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Elle part une semaine en voyage et retrouve son véhicule garé à côté de l’aéroport détruit

Article suivant

Il s’équipe d’un faux bras en silicone pour se faire vacciner et disposer d’un pass sanitaire(VIDÉOS)

Free Dom