/

Bras-Fusil (St-Benoit) : Stéphane a sauvé une jeune maman dépitée qui voulait se jeter du 1er étage (VIDÉO)

3 min de lecture
8
La dame voulait se jeter du 1er étage de l’appartement (de couleur jaune) qui se trouve dans cet immeuble. (Crédit photos : Y.M.)

Nombreux sont les habitants du quartier de Bras-Fusil à Saint-Benoit qui ont été surpris par une très forte présence des gendarmes et des sapeurs-pompiers aux environs de 17 heures ce dimanche 12 septembre. En effet, plusieurs véhicules de gendarmerie et du SDIS se sont rendus dans le quartier. Les pompiers de Saint-Benoit ont même déployé la grande échelle. Quant aux gendarmes, selon les témoins, ils étaient une douzaine sur place. Des militaires plus armés que d’habitude. Sans doute parce que ce quartier de Saint-Benoit est réputé pour être chaud. Pas plus tard que la semaine dernière, un véhicule de gendarmerie a essuyé des jets de galets dans le secteur.

Au moment où je suis arrivé sur les lieux, le dernier véhicule de gendarmerie se trouvait sur le départ. De loin, j’ai effectivement aperçu une ambulance ainsi que le camion transportant la grande échelle du SDIS, sans compter d’autres véhicules. D’après les premières informations recueillies sur place, il s’agirait d’un différend familial. Une mère de famille âgée d’à peine 30 ans, visiblement dépitée, “en crise” selon certains témoins, se trouvait sur son balcon, au 1er étage de l’appartement où elle habite avec ses deux enfants, dont un bébé âgé d’environ 6 mois. Elle voulait se jeter dans le vide “parce que le papa a voulu prendre les deux enfants”.

Se trouvant à proximité, Stéphane, un habitant du secteur, voyant la dame prête à passer par dessus la rambarde de sécurité, s’est aussitôt précipité vers l’appartement et a accédé au 1er étage en empruntant  l’appartement voisin. Il a évidemment pris soin de demander l’autorisation aux locataires. Il est alors parvenu jusqu’à “la dame manifestement amochée” et a pu la dissuader. Ecoutez Stéphane, le “héros” du jour, qui raconte à notre journaliste Yves Mont-Rouge, ce qu’il a fait :

Il a d’ailleurs été remercié par les gendarmes pour son geste qui a évité le pire à cette maman qui venait vraisemblablement de se disputer avec le père des deux enfants. Cette dernière a été prise en charge par les secours. Ses deux enfants ont été ,en attendant,  récupérés par une de ses amies. Une enquête des services sociaux va certainement démarrer dans les prochains jours .

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

8 Commentaires

  1. La misère humaine , cherchez l’alcool et le reste….vous trouverai la raison ….pauvres enfants qui refraieront la même chose !!!!! c’est le fléau des iles !!!

  2. Se jeter du 1er étage, à part se casser quelque chose, pas sûr d’en finir avec la vie.
    Un conseil Madame, changez de con-joint, celui ci apparemment ne vous mènera nulle part, si ce n’est dans l’au delà.
    Courage à vous, et pensez à vos enfants, ils ont besoin de vous.

  3. quel film mon Dieu ousa nousava 21eme siècle la.on aura tou vu et entendu.ben oui fo pa f sa.pense marmaille t.orphelin le pa joli sa .ôter bana les innocents.la pa demande sa zot.Trouver 1 accord amiable. vol pa enfants et suicide pa t.le pa bon du tou la reaction.le malheureux arrive à la.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Contrôles routiers : gendarme et police relèvent plus de 160 infractions ce week-end

Article suivant

Isère, crash d’un hélicoptère de la sécurité civile, 1 mort

Free Dom