Photos : gendarmerie de La Réunion

Bras-Panon : 32 pieds de zamal découverts dans une habitation grâce à un drone

1 min de lecture
12
Au cours des derniers jours, deux stupéfiantes découvertes ont été réalisées par les brigades de gendarmerie de Bras-Panon et de Sainte-Rose:
– Pas moins de 11 pieds de zamal (02 kg) et 24 gr d’herbes séchées sont découverts par les gendarmes dans une habitation sur la commune de Sainte-Rose;
– Appuyés par le drone de la BGTA (Brigade de Gendarmerie des Transports Aériens), les gendarmes de la brigade de Bras Panon découvrent 32 pieds de zamal dans une habitation.
Pour rappel, la culture du zamal (stupéfiant) peut entrainer une peine allant jusqu’à vingt ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d’amende (Art.222-35 du Code Pénal).

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Website Protected by Spam Master




12 Commentaires



  1. ” peine allant jusqu’à vingt ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d’amende (Art.222 ”
    Dans la réalité, quelques mois de sursis et quelques centaines euros toujours avec sursis. Je défie quiconque de me prouver le contraire.

  2. Un bon avocat pourrait faire sauter cette procédure illégale. L’usage de drone par le ministère de l’intérieur n’est réglementé par aucun texte de loi. D’ailleurs la CNIL vient de demander au ministère de l’intérieur d’arrêter l’utilisation de drone avec caméra tant que cet usage ne sera pas légiféré.

  3. Déjà de quel droit zot i espionne la kaz demoune ek drone et sans nout l’autorisation ?
    A nous poin le droit utilise nout drone n’importe ou et zot i utilise comme zot la envie?
    Akoz zot sa pas garde ek zot drone si zot femme pas pou trompe a zot la journée kan zot travail ?

Free Dom
WordPress Video Lightbox