Bras-Panon : il frappe sa compagne enceinte de deux coups de savate au visage

1 min de lecture
22

Les faits se sont déroulé dimanche 10 juillet à Bras-Panon. Une jeune femme, enceinte de 4 mois, a dû fuir par son balcon, pour se réfugier chez sa voisine et prévenir les forces de l’ordre. Son compagnon lui aurait donné une claque et deux coups de savate au visage.

Devant le tribunal de St-Denis, elle explique être victime de violences conjugales depuis 3 ans. Le trentenaire conteste les faits, mais évoque de la jalousie dans le couple.

Avec 26 mentions à son casier, le jeune homme écopera finalement de quatre mois ferme, quatre mois de sursis probatoire et devra suivre un stage pour les auteurs de violences conjugales.

22 Commentaires

  1. Rien d’étonnant, les femmes réunionnaises elles aiment
    ça[pas tout] plus ça fait mal plus c’est BON, pas la peine de faire l’hypocrisie.

    • 26 mentions à son casier judiciaire pour un trentenaire… 40 coups de fouets sur le jonc et bien senti encore tu verras boucané s’il aime ça et s’il en redemande…. t’aimes les coups d’savates dans la tronche toi ….stop à la violence on ne le répétera jamais assez.

  2. Boucané ta maman aimait les coups de savates?? Et d’après toi elle trouvait ça bon ??
    Après tout il n’y a pas de fumée sans feu!!

  3. La communauté na pas été préciser mais si c’est la confession à laquelle tout le monde pense taper à coups de savate ou chaussures est la pire des insultes. La pauvre c’est pour ça que même étant enceinte elle a escaladé le balcon pour atterrir chez sa voisine… ça été l’insulte de trop. 3 ans qu’elle subit des violences….

  4. Dans moins d’une semaine elle retrouve son « bad boy » d’opérette, croyant qu’elle réussira à le changer !
    C’est plus facile d’embarrer la mer !

    • Parce que ou yaim quand y vire out collet devant-derrière ? Un boug quand lé énervé vaut mieux li sorte sar fait un tour qu’au lieu déconne su son fanm. Parce lo juge y ratera pas li au tournant.

  5. Plus un homme est gentil plus elle se fout de sa gueule elles ne savent pas ce qu elles veulent avec leurs caprices mal lunees et quand elles ont leurs regles aujourdui elle te connait demain elle te connait plus n est ce pas mesdames mesdemoiselles

  6. Dans un couple il y aura toujours une part des deux. La violence n’est pas réservé qu’à la gente masculine. Si la femme fait de même, la justice agira en conséquence. L’amour ça s’entretien au fil des jours. Si elle n’est plus chacun partira de son côté. Et peu importe qui a descendu cupidon. Face à la souffrance il est préférable de reste stoïque. (C’est vite dit. Ça s’comprends. Pas facile.) Le temps sait guérir les blessures pas la cicatrice.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Parade militaire sur le Barachois à St-Denis (VIDÉOS et PHOTOS)

Article suivant

Cholet : un enfant de 7 ans et sa sœur tués lors du feu d’artifice du 14 juillet

Free Dom