Bruno Domen répond à son adjointe : «  »Mme Silotia, c’est Mère Teresa en public, Margaret Thatcher en réalité » 

5 min de lecture
13

Jacqueline Silotia, adjointe déléguée aux Affaires sociales, à la mairie de Saint-Leu a adressé sa lettre de démission au maire de Saint-Leu. Une lettre bien « salée » dans laquelle elle a dit tout ce qu’elle pensait du maire. A son tour, ce dernier, via ce communiqué de presse, rend la monnaie à son adjointe, proche de Thierry Robert.

« Par voie de presse, Madame Jacqueline Silotia a annoncé, ce jeudi 16 juin, son souhait de rejoindre les rangs de l’opposition au sein du Conseil municipal de Saint-Leu. Je prends acte de cette décision qui bien que prévisible et bienvenue n’arrive pas à n’importe quel moment. 

Elle intervient en effet entre les deux tours de cette élection législative, à laquelle est candidat le maire d’autrefois, Thierry Robert, et pour lequel Madame Silotia mène activement campagne : prises de parole, hébergement de sa permanence, etc. 

A celle qui pointe des incohérences politiques, je rappelle que cette même permanence était dédiée à Madame Bello aux dernières régionales, dont Perceval Gaillard est aujourd’hui le candidat, contre Thierry Robert. Les masques tombent et je me réjouis que sa position soit enfin clarifiée, qu’elle ait enfin le courage d’assumer son camp. 

Parce qu’indépendamment des qualités que tout un chacun pourrait lui reconnaître, le courage de ses opinions n’est malheureusement pas sa qualité première. 

Non, Madame Silotia préfère jouer la politique de la chaise vide en commission d’élus, quand il a s’agit par exemple, de travailler aux mesures difficiles mais responsables et nécessaires pour redresser les comptes de la collectivité, mis à mal par une gestion irréfléchie et populiste menée depuis des décennies sur Saint-Leu.  

Non, Madame Silotia au lieu d’assumer ses responsabilités et de défendre quand il le faut, ceux qu’elle prétend dont les familles les plus modestes, préfère fanfaronner en public, après la bataille, pour faire genre, pour faire croire. 

Non, Madame Silotia ne démissionne pas dès qu’elle sent qu’elle n’est plus en phase avec la majorité, c’est à dire au moins depuis septembre 2021 mais à quelques heures d’un rendez-vous politique. 

« Madame Silotia, c’est Mère Teresa en public, Margaret Thatcher en réalité » 

Ce départ s’inscrit parfaitement dans la nouvelle logique que j’ai annoncée il y a deux jours, à l’issue de ces élections législatives. La donneuse de leçons croit encore que les gens peuvent être trompés et tout le temps. Sa réputation n’est plus à faire, ici, à Saint-Leu. 

Nous savons aussi qu’elle n’a pas apprécié sa non-reconduction au Conseil départemental où elle a siégé de nombreuses années pour un bilan bien maigre, sauf à compter en nombre de billets d’avion. 

C’est en réalité son seul et unique problème, sa seule et unique rancoeur, non pas pour les responsabilités qu’elle n’a plus à assurer mais par rapport à la perte de ses indemnités et des avantages, une réelle préoccupation pour une infirmière libérale, multi-propriétaire, faisant ses tournées en voiture de luxe. 

Finalement, chacun aura compris : oui, elle trouvera beaucoup plus de points communs avec Thierry Robert qu’avec ma personne. Grand bien lui fasse. 

La gestion de la municipalité de Saint-Leu est un exercice difficile, auquel, avec les élus du Conseil et toutes les bonnes volontés, nous œuvrons chaque jour. C’est sûrement imparfait mais nous sommes animés par l’envie de faire mieux et d’écrire cette nouvelle page engagée, avec la population depuis 2020. Viendront les jours meilleurs. Quoiqu’il en soit nous aurons ce qu’elle et son acolyte n’ont jamais eus : des valeurs ».

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

13 Commentaires

  1. Hi , hi, ça balance sec….preuve que ces raclures de politique de tout bord aime le gâteau…..le bon chocolat……Doumen, on ne le voit quand photo pour les anniversaires des vieux….lol…..et où en est le voleur de coffre de la mediatheque…tout le monde se fout de sa gueule, même les gras du bide en chemise blanche qui se prélasse sur le kiosque de la mairie…..agent de sécurité…..même mon fils de 15 ans leur met une trempé…

  2. Comment expliquez-vous qu’il y a autant de démissions après votre élection? Tous les élus du camp de M. Poudroux ont déjà démissionné et maintenant votre propre adjointe, n’y a-t-il pas un problème ? Si ça continue après le 19 juin vous risquez de ne plus avoir de majorité. Attention danger !

  3. Les règlements de compte ne feront rien avancer M. Domen. Pouvoir d’achat, la hausse des impôts, la précarité, le chômage, la pauvreté, une jeunesse sans perspectives etc, etc, voilà de quoi à dépenser votre énergie pour trouver des solutions M. le maire. Vos invectives, votre haine ne feront pas avancer la CHOSE PUBLIQUE. Soyons bienveillance.

  4. Pour une embauche familiale dans l’intercommunalité , on vend son âme au diable. Attention la période des élections, le cadre légal…..

  5. Madame D.B doit démissionner dès ce lundi. Intérêts familiaux que l’intérêt général. Combien d’embauches familiales depuis 14 années de mandat ? C’est sa seule compétence à la mairie et au TCO.

  6. en une semaine sur un même local en face un salon coiffeur.ma vu change band zafiche in cou coup innn.in coup pou in not .
    à moin pas la ek sa vie vot pas pou zot mi vote sin’ ni ..
    mi espère pou ou out camarade i rente pas dimanche..
    vré manzé cosson.. manzé sale…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

St-Benoît : baignade interdite au bassin bleu

Article suivant

« AGIR La Droite Constructive » : Imrhane Moullan démissionne et dénonce « le galimatias abject LR-LREM-RN »

Free Dom