//

Bruno Domen: “Saint-Leu dit aussi non à l’instrumentalisation”

2 min de lecture

Dans un communiqué diffusé cet après-midi, le maire de Saint-Leu, Bruno Domen réagit par rapport à une manifestation d’une centaine de transporteurs ce matin: “Actuellement hors du département, j’ai appris qu’une centaine de transporteurs, est venue dire à Saint-Leu ce matin  qu’ils sont pour l’ouverture d’une  carrière sur notre commune. Je veux rappeler aux transporteurs qui s’inquiètent de la NRL et de l’ouverture de carrières, qu’il existe bien, à quelques mètres du porte parole des transporteurs de la Région Réunion, une carrière qui les attend, depuis décembre 2015, pour être exploitée”, lance le maire. 

“Je suis choqué de savoir que des transporteurs qui viennent majoritairement  du Sud et de l’Est viennent narguer les Saint-Leusiens, les Avironnais et les Etang- Saléens en bande et troubler ainsi le bon déroulement de cette enquête publique à quelques jours de sa clôture, dans le but de faire pression. Ont-ils préalablement à leur venue, pris connaissance des milliers de pages de ce dossier à l’enquête publique  où ont-ils été téléguidés ce matin pour venir pour la deuxième fois, ici à Saint-Leu en délégation? se demande-t-il. 

“Je déplore ici l’instrumentalisation des réunionnais contre des réunionnais et ce climat de tension organisé”, déclare le maire, avant d’ajouter que “La carrière de Bois Blanc n’est pas d’intérêt général par contre ce qui est certain c’est que l’intérêt général est bafoué. J’espère que les représentants de l’Etat ont pleinement conscience de la tension maximale qui règne autour de ce projet. Un passage en force contre les habitants serait susceptible de provoquer des réactions non maitrisables ce qui serait préjudiciable pour notre vivre-ensemble”. 


Poster un Commentaire

avatar
Free Dom
WordPress Video Lightbox