Budget Primitif 2022 de l’Entre-Deux : le « budget choc » de Bachil Valy

4 min de lecture
3

Un budget qui sera examiné ce soir (jeudi 31 mars 2022) par le conseil municipal de l’Entre-Deux. Mais avant cette séance du conseil, le maire Bachil Valy, entouré de quelques élus, a tenu une conférence de presse afin de présenter les grandes lignes de ce budget primitif de la commune. « Un budget choc, un budget de renouveau», a annoncé Bachil Valy.

 » Un budget choc au service d’une vision pour la Ville », a-t-il ajouté. Il répond à trois grandes ambitions :

  • –  Sécuriser la population tout en préservant notre cadre de vie et notre qualité de vie ;
  • –  Favoriser la création de richesse, l’emploi et l’activité sur le territoire communal ;
  • –  Assurer notre transition écologique et la résilience communale tout en apportant soutien, solidarité et animation pour les familles entre-deuxiennes.

    Un budget global qui s’élève à un peu plus de 21,5 millions d’euros et cela sans augmenter les impôts locaux pour la 21ème année consécutive.

    « C’est la première fois que nous passons la barre des 20 millions d’euros avec une très large part consacrée aux investissements et donc au présent et à l’avenir de la Commune », a souligné le maire.

    2022, plein « boom » sur les opérations d’investissements ! « Nous passons de 3,5 millions de dépenses d’investissement réalisés l’année dernière à un peu plus de 9 millions pour ce budget. Ce « choc » d’investissement est nécessaire après 2 années de crise sanitaire où nous avons été résilients. Aujourd’hui, nous relançons d’une part notre dynamique d’investissements, et d’autre part, renforçons nos actions de solidarité en faveur des familles les plus fragilisées par la crise. Très attendue par la population, nous organiserons au mois de juillet la Fête Choca et au travers de notre CCAS, nous lancerons le pôle « jeunes » qui doit répondre à ce besoin de se retrouver pour cette jeunesse qui a subi de plein fouet les barrières sociales provoquées par la crise sanitaire à un âge où l’on se construit socialement.

    Notre budget de fonctionnement est maitrisé avec une légère hausse de 11,68%, notamment due à des provisions pour imprévu, comme recommandé par la Chambre régionale des Comptes dans son dernier rapport, et ce, au service d’une montée en charge de l’activité municipale avec + 150% d’opérations programmées entre 2021 et 2022. C’est la clef d’une gestion saine et dynamique à la fois.

    Nous devons souligner l’accompagnement exceptionnel de l’État à travers de nombreux dispositifs tels que : Petites Villes de demain, Agenda rural, Plan Alimentaire Territorial, dispositif Avenir mobilité montagne…et ceux de nos autres partenaires, l’Europe, les grandes collectivités locales ou encore la Banque des territoires.

    Cela va nous permettre de réaliser nos projets de création d’aires de jeux dans chaque quartier de la commune, la réalisation d’un Skatepark, l’aménagement de l’entrée de ville, la création d’une Maison France Services pour un meilleur accueil et accompagnement de nos familles, l’équipement de notre salle multimédia ou encore le lancement de notre projet phare d’aménagements des voiries de Bras Long et la restructuration du bourg ».

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

3 Commentaires

  1. « Autre candidat à la présidentielle, Nicolas Dupont-Aignan qui dénonce le fait qu’Emmanuel Macron ne soit «pas moralement choqué de refuser 800 millions d’euros d’aides aux personnes porteuses d’un handicap pour revaloriser l’AAH (Allocation Adulte Handicapé) et la déconjugaliser, mais n’a aucun problème à débourser cette somme pour des cabinets conseils privés !». »

    « Alexandre Juving-Brunet : « On m’a proposé 50 000 euros pour crée un faux mouvement social »

    Corruption : « Le système crée de faux mouvement sociaux, on m’a proposé 50 000 euros pour crée un faux mouvement social pour perpétuer leur modèle de prédation »

    « Le scandale McKinsey ne concerne pas que la France, car en regroupant différentes sources on s’aperçoit par exemple que l’Office Fédéral de la Santé publique (BAG) en Suisse a chargé McKinsey entre avril et juillet 2020 d’élaborer une vue d’ensemble de l’état de développement des … vaccins. Mais pourquoi McKinsey ? Le consultant est connu pour ses analyses de chiffres et de coûts. Jusqu’à présent, il n’a jamais été fait mention du fait qu’elle a aussi quelque chose à offrir dans la « Santé publique ».

  2. bravo mr le maire si avance comme sa les yabs l’entre-freux sera en l’air aussi avec sa . a cause rienk ailleurs n’a le droit mette propre avec bande nouveaux structures

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

« Cachotteries ; propos d’outre geôle  » : une immersion dans l’univers carcéral mauricien

Article suivant

16,7 M€ de déficit à Ste-Marie : Christian Annette accuse Lagourgue, Nirlo et… l’Etat (VIDÉOS)

Free Dom