/

« Cachotteries ; propos d’outre geôle  » : une immersion dans l’univers carcéral mauricien

6 min de lecture

Une immersion dans l’univers carcéral mauricien et des mécanismes de harcèlement systémique qui peuvent intervenir dans le cadre des enquêtes et affaires policières et judiciaires: c’est le cœur de ‘Cachotteries – Propos d’outre geôle’, un récit de Jean Marie F Richard. L’ouvrage a été lancé le 26 janvier 2022 à la Librairie Petrusmok du Hennessy Park Hotel, en présence du Vice- Président de la République, S.E M. Eddy Boissezon. À travers ‘Cachotteries – Propos d’outre geôle’, l’auteur fait le récit de son long combat contre l’arbitraire policier et le harcèlement subi par sa famille et lui-même pendant les douze années qu’ont duré les différentes procédures judiciaires dont il a fait l’objet .

De septembre 2009 à septembre 2021, Jean Marie F Richard sera emprisonné, sous contrôle policier, avec des restrictions pour voyager à l’étranger, et avec l’obligation de se présenter à un poste de police toutes les semaines. Finalement, le 17 septembre 2021, la Cour d’Appel a définitivement annulé le verdict d’emprisonnement prononcé en Cour intermédiaire à son encontre en novembre 2017, la qualité des preuves ayant été jugée faible.

‘Cachotteries – Propos d’outre geôle’

Jean Marie F Richard

L’initiative de raconter ce vécu de l’intérieur par le biais d’un récit est inédite à Maurice. « Cela n’a jamais été fait jusqu’à présent. Ceux qui parlent de l’univers carcéral et du système policier ou judiciaire le font soit du côté de la force, soit de manière académique. Rien ne vaut un récit d’introspection et tiré d’une telle immersion, corroboré par une masse de documentation et les jugements, en annexe du livre, qui illustrent, sans équivoque, les dysfonctionnements du système, » conclut Jean Marie Richard.

Paroles de l’auteur

« De par son effet cathartique, ce livre marque une chance pour un nouveau départ au croisement de mon existence. Il était surtout important de témoigner, par le biais d’une documentation factuelle, afin que l’on ne puisse plus dire “on ne savait pas”. Me taire m’aurait rendu complice d’un mécanisme systémique oppressant et déshumanisant, d’une machine infernale capable de nous broyer, en toute impunité. Il faut briser le silence de l’indifférence qui entoure l’univers policier, judiciaire et carcéral. Dans ce cas précis, notre système judiciaire a pris son temps certes, mais il convient aussi de reconnaître qu’il fonctionne – encore faut-il, cela dit, avoir les ressources, la volonté et l’humilité de faire face à l’injustice des hommes. »

Jean Marie F. Richard

L’auteur de ‘Cachotteries – Propos d’outre geôle’ a vu le jour à Curepipe en 1958. Après sa scolarité primaire et secondaire à l’Ecole Notre Dame des Victoires R.C.A et au Collège du Saint Esprit, il travaille pendant quelques mois comme reporter à l’Express, sous la houlette de feu Dr. Philippe Forget et de Suleiman Patel, grand reporter, qu’il reconnaît comme ses mentors et modèles.

Diplômé en Droit, en Sciences Politiques, de l’Institut des Etudes Européennes, du Centre Universitaire d’Enseignement du Journalisme, CUEJ, et Auditeur de l’Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale, IHEDN, il a travaillé dans la presse écrite et audiovisuelle régionale française pendant une dizaine d’années.

Il fonde Imagine Communication au début des années 1990, la première agence de relations publiques et de communication du pays. Jean Marie

sera, durant de nombreuses années, le représentant de Maurice au sein du Board de l’International Public Relations Association, IPRA, et il est le fondateur de l’Association des Professionnels des Relations Publiques et de la Communication, PRCPA (M).

Il a aussi été un des fondateurs de Radio One, première radio privée du pays, où il anime toujours l’émission “Pran ou Diabète en mains” et des chroniques régulières dont: Regards sur Rodrigues. Il partage fréquemment ses observations en tant que spectateur engagé de la société mauricienne et des îles de l’Océan Indien.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

St-benoît : renforcement du plan de lutte contre la violence au lycée professionnel Patu de Rosemont

Article suivant

Budget Primitif 2022 de l’Entre-Deux : le « budget choc » de Bachil Valy

Free Dom