Canada : stop aux allocations chômage pour les non-vaccinés

2 min de lecture
41

Dans certains pays en effet, il sera bientôt obligatoire d’être vacciné sous peine d’amende.

Alors que de nombreux rassemblements ont eu lieu aujourd’hui en métropole et sur notre île pour réclamer plus de liberté et l’annulation de la mise en place du pass vaccinal, des pays ne négocient plus avec la lutte contre le Covid.

En Italie par exemple, les plus de 50 ans devront tous avoir entamé leur schéma vaccinal à partir du 15 février. Les non-vaccinés devront payer au moins 100 euros, et n’auront pas le droit d’aller travailler sous peine d’une sanction encore plus lourde, de 600 à 1 500 euros en cas de récidive. « Certes, on doit être libre de ses décisions quand il s’agit de sa santé. Mais là, avec la pandémie, il est juste d’obliger à la vaccination », estime une femme. Le pass vaccinal devient également indispensable pour tous les Italiens dans la plupart des lieux publics.

En Grèce, l’obligation vaccinale entrera en vigueur dans dix jours pour les plus de 60 ans, avec 100 euros de pénalité par mois de retard. Des personnels soignants grecs se sont déplacés, durant la semaine, directement au domicile des plus âgés.

Plus d’allocation chômage au Canada

Au Canada, les personnes non-vaccinées ne peuvent plus percevoir d’allocation chômage. La province de Québec leur interdira également, à compter de la mi-janvier, l’achat d’alcool et de tabac.

41 Commentaires

  1. il ya des pays ou les menteurs , fraudeur , tricheurs et assassins de masses finissent pendus ou sur une chaise électrique :

    chine
    USA
    IRAN

    etc…il faudra aussi penser à remettre la peine de mort en ^place avec tribunaux d’exceptions pour
    tous les morts des injections expérimentales

    • Vous avez vu une hécatombe mondiale de vaccines morts depuis plus d’un an que la vaccination à debuter?
      Par contre ce que l’on constate c’est que les morts sont du côté des non vaccinés, ces même non vaccines qui pensaient que se faire vacciner servait a rien. En attendant les vaccines sont bel et bien vivants meme apres 3 injections.

  2. Hans Fritzsche naît le 21 avril 1900, à Bochum, dans la Ruhr, dans l’ouest de l’Empire allemand.

    À partir de 1917 et jusqu’à 1918, il participe à la Première Guerre mondiale. Après la guerre, Fritzsche reprend ses études dans plusieurs universités, puis suit une formation en journalisme.

    À partir de 1923, il travaille pour plusieurs journaux. Il est en particulier directeur du Weltpolitische Rundschau et responsable d’une société de radio1. Fritzsche, membre du DNVP depuis 1923, était rédacteur en chef des annuaires prussiens puis entre 1924 et 1932 rédacteur en chef de l’agence de presse du Trust Hugenberg, la Telegraphen Union. En septembre 1932, Fritzsche devient chef du « service sans fil » du groupe d’Alfred Hugenberg, un organisme du gouvernement.

    Ensuite en septembre 1932 il est nommé à la tête du Drahtloser Dienst (le service de nouvelles sans fil), autrement appelé le ministère de la Propagande. Le 1er mai 1933, il rejoint le NSDAP

    Fritzsche fut envoyé à Nuremberg et jugé devant le Tribunal militaire international. Il a été accusé de complot en vue de commettre des crimes contre la paix, crimes de guerre et crimes contre l’humanité

        • Si ce qu’écrit ce journal ne vous plaît pas ben arrêtez de le lire. Simple. Si les informations concernant le Covid ou le vaccin ne vous plaisent pas ben arrêtez de les lire. L’information n’est pas là pour plaire mais pour informer et ça qu’on soit d’accord avec le contenu ou pas

          • la voie de son maître….
            on constate que les opinions divergentes au narratif officiel dérangent les média sous perfusions des subventions de l’état…
            la propagande en marche argumente vers un seul objectif
            et ne supporte plus les contradictions….

            l’information doit etre éclairé, non partisane et ce n’est pas le cas depuis 2 ans

          • La « première vague » de février-mars 2020 correspond au pic épidémique de grippe.
            Parmi les « vagues » de COVID-19 suivantes, seule celle d’octobre 2020 a avoisiné le seuil épidémique de la grippe et mérite le nom de « pic épidémique COVID-19 pour la saison 2020-2021 ». À ce jour, nous sommes proches du pic épidémique de COVID-19 pour la saison 2021-2022.
            Le reste du temps, la circulation de SARS-CoV-2 a constitué une situation endémique bénigne similaire à celle du rhinovirus ou d’autres virus respiratoires.
            1 an et demi de covid19 (656 636 cas) ont fait moins de cas que la grippe saisonnière 2018-2019 en seulement 6 mois (1 618 166 cas de syndromes grippaux soit 828 501 grippes à influenza virus).
            L’excellente méthodologie du réseau historique Sentinelles est passée sous silence depuis 1 an ½ (au mieux bénéficie-t-elle d’une ligne de renvoi http sur le résumé hebdomadaire de Santé Publique France).
            Ces données confirment celles du rapport de l’ATIH sur l’importance exagérée accordée à l’épidémie de Covid-19 en France en 2020 et 2021. [1].

  3. bravo moin le pour obligation mettre vaccin faut coupe toute si i mettre pas!!!na tro connaisseur i di nimporte koué si lo covid !!a koze band non vacciné nou le empester trape toussa mete si un bateau coule a zote au large!!!!la terre pou band vacciné le koma

  4. Vraiment consternant. Israël la plupart ont été vaccinés mais y a encore des contaminations. Alors ils ont décidés de vivre avec. Au lieu de faire la chasse aux non vaccinés qui bossent comme des dingues donc qui apportent leur lot de contribution allez faire la chasse à tous ceux qui vivent terrer dans des endroits glauques qui zonent avec leurs cochonneries. Que ceux qui participent à la bonne avancée de cette société soient prisent en grippe est une aberration. Mais qu’est-ce qui nous est tombé d’ sus. C’est à peine croyable l’ampleur que ça prends… une hérésie.

    • Ah y’a que les non vaccinés qui bossent comme des malades ?
      On répète encore une fois de plus qu’etre vacccine ne veut pas dire je n’aurais pas la covid, tout comme etre vacciner contre la grippe n’empeche pas de l’avoir. Par contre le vaccin (grippe, Covid) empeche les formes graves.
      Qui occupent les lits en réanimation et qui malheureusement meurent en ce moment ?

      • Aller sur le site de la Drees (site officiel du gouvernement pour ne pas être taxé de complotiste) et vous verrez qu’il y a en nombre bien plus de vaccinés que de non vaccinés, et que pour les hospitalisations en décembre on était à 1 900 environ non-vaccinés pour 1 200 environ vaccinés. On ne peu pas dire que la différence est majeure. Sur le site de l’ONS, l’équivalent anglais, 53 000 morts covid au 1er trimestre 2021 contre 214 000 morts autres causes. Il faudrait ne pas oublier que cancers, maladies diverses, alcoolisme, violences… tuent 4 fois plus que le covid. Et pour terminer, regardez par vous même le nombre de décès toutes causes dans les différents pays d’Europe, et vous verrez qu’il n’y a pas de surmortalité au global. Tout est question de quels chiffres ont a envie de parler

        • Le sujet n’est pas la surmortalite ni les deces ( qu’ils reposent en paix) des personnes porteuse de maladies, ou atteintes de cancers,… le sujet est les deces dus au COVID chez les vaccinés et non vaccinés. Le constat est que les deces sont malheureusement chez les non vaccinés et pas chez les vaccines. vous pourrez chercher le contraire dans toutes les statistiques tenues a jour regulierement vous ne trouverez pas.
          Le vaccin prouve son efficacite, réduire les formes graves

  5. Je vais vous conseiller une destination : le Kazakhstan car en ce moment le Le tir à balles réelles sur les manifestants est le nouveau sport du gouvernement avec la bénédiction du Sieur V Poutine .

  6. Wa quand ou lé pris ek lo système là, la même-même ou wa que ou lé baisé. Comme un affaire sans li ou vive pis. Na un manière révolter sans casser briser quoique ce soit. Plupart d’entre nous y participe à aucun achat dit non nécessaire. Un chose qui faut connaître aussi « caria y fait descendre gros bois ». Y rode à rentre dans l’anciens système comme zot été avant. L’époque béni de l’inquisition. La chasse au nom de la liberté des uns par rapport à celle des autres : noms des vaccinés d’un côté et non vaccinés de l’autre…

    • Il est bien beau de déblatérer de belles utopies dans lesquelles vous n’allez même pas vivre. Le système vous y êtes et vous en faites partie. Tout est système ici et en société en général. Sinon allez à Tromelin vivre de pêche et d’eau fraîche dans une hutte comme en 1700.

  7. Ben enlève en premier le RSA au non vaccinés ci pour faire sa en france car ils sont ceux qui contribuent à propager le virus. Y monte y descend y traine partout ne fessant rien pour la majorité qu’endetté le pays. Et après ont verra pour les allocations chômage.

    • Tout les non vaccinés sont au RSA? Mi comprend la stratégie gouvernemental avec bann la mou4 qui pense comme ça. Sa pas la chiasse avec un mentalité la taille comme ça?

  8. Totoche oussa i sa va comme ça avec band commentaire comme ça n’a point la honte zot dors bien la nuit …!!!!!!.mi souhaite moins comme tous les jours dans mon prière protège nout peuple vacciné ou non vacciné ……chacun son propre pensée et conviction…….

  9. Le taux de mortalité de ce virus est infiniment faible.
    1,79% (source wikipédia et autres)
    Le cancer, le tabac, l’alcool tuent bcp plus de personnes chaque année.
    Arrêtons cette mascarade.
    Boycottons tous les médias, personnes qui nous divisent.
    Respectons les gestes barrière (vacciné ou pas), ce sera plus efficace.

    • Si c’etait si simple que cela tout irait bien, mais quand on voit ceux qui manifestent sans masque, sans gestes barrieres, on est mal parti.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Exercice militaire « Marathon » : retrouvez ici les plus beaux clichés des deux Rafales B à la Réunion

Article suivant

Un repas solidaire pour les plus démunis ce dimanche devant l’église de St-Paul

Free Dom