Canton 5 (St-André 2) : “les Saint-Andréens veulent du changement”, selon Sylvie Moutoucomorapoulé

5 min de lecture
1

Le binôme composé de l’avocate Sylvie Moutoucomorapoulé et de Mickaël Boyer a choisi la Journée mondiale de l’Environnement, samedi dernier, pour présenter les grandes lignes de son programme. Le binôme du mouvement politique “Demain Se Décide Aujourd’hui” (DSDA) qui se présente dans le canton 5 (Saint-André 2) a comme suppléants Emmanuelle Ichaye et Jean-Jacques Govindassamy. Eau, agriculture, culture, rénovation de l’habitat et préservation de la biodiversité sont des priorités de cette petite équipe. Rappelons que Sylvie Moutoucomorapoulé, actuelle vice-présidente de la Région, a été candidate aux dernières municipales à Saint-André. Sa candidature aux prochaines départementales des 20 et 27 juin est soutenue par “Génération Ecologie”.

Tous issus de la société civile, ils ont présenté leurs expertises et expériences. Tout d’abord, le binôme a insisté sur les effets déjà ressentis du réchauffement climatique. L’eau a manqué en 2020 à Saint-André.

“Il est hors de question que cela se reproduise de nouveau”. Un plan de captage et de réparation du réseau doit être lancé au plus vite. « Les fonds doivent être sollicités au niveau européen, national et local car c’est un projet d’envergure, mais l’eau est un droit fondamental auquel tous les citoyens doivent avoir droit », précise Mickaël Boyer. Les agriculteurs doivent être les premiers défenseurs de notre environnement en offrant des produits biologiques et en circuit court et accessible aux collégiens, EHPAD et autres établissements hospitaliers et à la population afin que la nourriture saine ne soit plus réservée à une population privilégiée. Le foncier du Conseil Départemental doit être mis à disposition pour l’aménagement de jardins partagés. « Nous sommes tous parents et nous voulons que les prochaines générations puissent évoluer dans un environnement sain, préservé et propre », explique Sylvie Moutoucomorapoulé.

Le soutien de Génération Ecologie et de Delphine Batho mérite d’être souligné pour cette candidature saint-Andréenne : « nous avons suivi les actions sur le terrain de mouvement Demain Se Décide Aujourd’hui et les actions autour de la protection de l’environnement et de la biodiversité locale sont incarnent l’écologie », marque Vincent Defaud.

L’éducation à la réduction des déchets doit débuter impérativement dès le collège et les cantines doivent être un levier de développement de la filière écologique locale.

Concernant l’éducation un chèque « coup de pousse numérique » doit permettre aux jeunes d’avoir accès aux abonnements de la presse nationale, de s’équiper numériquement afin de réduire la fracture numérique que nous avons vu augmentée par la crise sanitaire.

La santé n’est pas oubliée de ce programme avec un axe fort autour de la prévention afin que tous puissent accéder à leurs rendez-vous médicaux. En terme de logement, les aménagements bioclimatiques des logements sociaux doivent être imposés par le Conseil Départemental. Les critères d’attribution doivent également être revus.

Le mouvement Demain Se Décide Aujourd’hui poursuit son engagement lancé lors de la dernière campagne municipale. Une page politique importante s’est tournée lors de ces élections. Les Saint-Andréens ont exprimé leur désir de changement. Il faut maintenant que cette dynamique se poursuive jusqu’au Département, qui joue un rôle très important dans le quotidien de tous les Réunionnais. Les plus fragiles bien sûr. Mais aussi ceux vivent une existence épanouie et qui aspirent à une vie paisible et saine !

Cette présentation s’est poursuivie avec une présentation des initiatives écologistes Saint-Andréennes « C’est important de montrer que l’écologie n’est pas l’ennemie de l’économie bien au contraire, nous devons allier développement local, industrie, et écologie », continue Sylvie Moutoucomorapoulé.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

1 Commentaire

  1. Mme Moutou la soutient Bédier pour le second tour et aujourd hui ou dis la population y veut le changement ou connais pu comment vire a ou ! apprend dis de moun bonjour, la ou presente a ou rien que pour venge a ou de jean marie quel faille mentalité pour une avocate ! Ou la bien engraisse a ou avec l indemnité que out” ti pere” la permettre a ou de gagner ! Tt le monde y connait comment ou la retrouve a ou sur la liste municipales

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

La candidate Vanessa Miranville, à vélo, propose “l’emploi garanti” pour lutter contre le chômage

Article suivant

Canton 7 (St-Benoit 1) le binôme Dominique Atchicanon/Séverine Marie dévoile son programme

Free Dom