Canton 7 (St-Benoit 1) le binôme Dominique Atchicanon/Séverine Marie dévoile son programme

5 min de lecture

Le binôme composé de Dominique Atchicanon et de Séverine Marie a présenté, fin de semaine dernière, les grands axes de son programme pour les prochaines élections départementales des 20 et 27 juin. Dominique Atchicanon, adjoint sortant de l’ancienne majorité municipale bénédictine n’en est pas à sa première élection à Saint-Benoit.

Les suppléants du binôme sont Angélique Marceline et Frédéric Chang King. Leur slogan : «  »s’associer pour agir ensemble ». Ils sont candidats dans le canton 7 (Saint-Benoit 1/Plaine-des-Palmistes).

Voici ci-dessous les grands axes du programme de ce binôme :

  1. Défendre la cause des familles dans le besoin, des jeunes sans perspectives d’avenir, des personnes âgées isolées, des porteurs de handicap, des personnes fragiles et seules, des chômeurs, des mal- logés, les victimes de la politique actuelle. Il ne peut y avoir de justice sociale pour La Réunion sans une lutte implacable contre toutes les formes d’injustices et d’inégalités.
  2. Au Conseil départemental, nous mettrons toute notre énergie à instaurer de la prévention intense, soit de mener des actions sociales fortes en faveur des plus démunis, de la petite enfance, et contre toutes les maltraitances, particulièrement les violences intrafamiliales et conjugales.
  3. Dans le domaine agricole, de la petite entreprise, de l’artisanat,du transport et de l’énergie, les potentiels sont importants. L’objectif : tendre vers l’autonomie alimentaire, l’autonomie énergétique et faire de La Réunion une île verte, écologique et respectueuse du développement durable.
  4. Mettre l’accent sur l’Éducation en intégrant l’Économie pour le développement des Cultures Réunionnaises sur tous ses aspects artistiques, cinématographiques, arts de rue, cirques, théâtre, cultuels, sans oublier le volet transmission intergénérationnelle.
  5. Militer pour la création d’un syndicat intercommunal des 24 communes de l’île, sur la partie Culture à l’instar du SIDELEC pour l’Énergie. Modalités à définir pour une culture partagée sur toute l’île, dans tous les quartiers.
  6. Le volet économique ne doit pas être en reste sur la partie maintien des activités professionnelles mais également sur l’innovation de nos talents dans la création de nouvelles entreprises sur notre territoire dans les domaines du tourisme, de l’agriculture, des biens et des personnes en proximité, des nouvelles technologies.
  7. L’ Est ne doit plus être sacrifié au détriment des autres microrégions et ne plus être le parent pauvre des institutions du Département. Mettre en œuvre un plan de rattrapage et de rééquilibrage harmonieux conséquent en collaboration avec la nouvelle mandature.
  8. Faire le choix avec mon équipe pour une prise en compte d’une femme et d’un homme pour un seul un mandat électif, pas plus.
  9. Mettre en place des liens directs entre les électeurs et l’élu·e.
    Création d’un Conseil Consultatif Citoyen départemental et local.
    Création d’un observatoire des engagements en demandant un budget participatif à déterminer avec les nouveaux élus. Assurer une permanence dédiée à la rencontre avec le public dans le canton.

Nous insistons sur le volet éthique, car ce principe est une valeur fondamentale dans les prises de décisions que nous prenons aujourd’hui et que nous serions amenés à prendre lors de notre mandat. Une prise de position et ou une décision doivent être éthiquement partagées avec les citoyennes et citoyens.

 

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Canton 5 (St-André 2) : « les Saint-Andréens veulent du changement », selon Sylvie Moutoucomorapoulé

Article suivant

Sondage Sagis pour Réunion La 1ère/Le JIR/Imaz Press : Didier Robert devance Bareigts et Bello d’une courte tête

Free Dom