Carburants à La Réunion : nouvelle baisse des prix en décembre

2 min de lecture

Au 1er décembre, le prix maximum du super sans-plomb diminue de 1 centimes et celui du gazole de 7 centimes.

En décembre 2023, les prix maxima applicables à La Réunion seront les suivants :

La forte volatilité des marchés depuis plusieurs semaines s’explique d’une part par des facteurs saisonniers : en prévision des fêtes de fin d’année les stocks mondiaux ont encore bondi en novembre. L’annonce notamment d’une très forte hausse des réserves américaines a pesé sur les cours.

D’autre part, la stratégie de l’OPEP+, qui était de réduire ces derniers mois la production de pétrole pour doper les cours, semble avoir échoué à faire remonter durablement les prix. Dans l’attente de l’annonce des prochains objectifs de production des membres de l’OPEP, les marchés vendent massivement, ce qui fait chuter les prix du pétrole.

En outre, les facteurs suivants ont concouru à l’évolution mensuelle constatée :

  • Stabilité ou tendance à la baisse des cotations : par rapport au mois dernier les prix moyens sont stables pour le sans-plomb (+ 0,25 %) et en nette baisse pour le gazole (- 9,70 %, ce qui a une incidence de -6 centimes).
  • Une augmentation du coût du fret (+ 14 %) a impacté le prix du gazole à la hausse à hauteur de quasiment 1 centime.
  • La parité euro-dollar s’améliore en faveur de l’euro (+ 2,03 %) et permet de diminuer le prix de chaque carburant de 2 centimes environ.
  • Les cotations mensuelles du gaz sont quasiment stables tant pour le butane que pour le propane. Sans l’aide des collectivités, le prix de la bouteille s’établirait à 20,33 €.

Comme le prévoit la réglementation, le Préfet fixe mensuellement les prix maximum des produits pétroliers suivants :

  • Supercarburant sans plomb
  • Gazole
  • Gaz de pétrole liquéfié

Ces prix maximum (toutes taxes comprises) sont calculés en deux temps :

  • Tout d’abord, les prix maximum hors taxe sont établis à partir d’une méthode de calcul mentionnée dans la réglementation et de données objectivables. Ils prennent en compte les coûts réellement supportés par les entreprises et la rémunération des capitaux ou, le cas échéant, de leur marge commerciale.
  • Puis les prix maximum toutes taxes comprises sont déterminés en ajoutant aux prix hors taxe le montant des différentes taxes applicables, notamment la fiscalité indirecte locale, dont les taux et tarifs sont déterminés par le Conseil Régional et dont les recettes contribuent au financement de la région et de toutes les communes. Contrairement à l’Hexagone, l’État ne perçoit ni TVA, ni taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) sur les carburants consommés à La Réunion.

L’observatoire des prix, des marges et des revenus a été informé du projet de révision des prix maximums, préalablement à leur application.

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

Retour en images : la présidente d’Interco Outre-Mer découvre les projets du Territoire Nord

Article suivant

Projection exceptionnelle de SIRA en présence de la réalisatrice le 29 novembre à St-Paul

Free Dom