©Cindy_Clain

Carburants : Les prix au 1er janvier 2021

4 min de lecture

À compter du 1er janvier 2021

Les prix des produits pétroliers et gaziers à La Réunion sont fixés en application des dispositions du code de l’énergie. Le mécanisme de réglementation des prix des carburants qui en résultent permet de se conformer aux conditions réelles du marché et d’assurer la transparence sur la formation des prix des hydrocarbures.

Un contexte international qui entraîne une hausse des prix des carburants et du gaz, la baisse du prix final de ce dernier étant due à des causes externes (baisse du coût du fret et évolution de la parité euro / dollar).

Sur les 15 premiers jours ouvrés du mois de décembre, on constate une évolution des cotations moyennes des carburants orientée à la hausse pour le supercarburant (+ 15,85 % par rapport au mois précédent, comme pour le gazole (+ 19,37 %).

En ce qui concerne le gaz, la cotation mensuelle du BUTANE enregistre une hausse à 460 $/TM. De son côté, la cotation du Propane augmente également. Soit une augmentation globale de + 4,56% pour le gaz.

Le fret des carburants est orienté à la baisse, comme celui du gaz dont le prix baisse de ce fait.

De plus, à la suite d’une appréciation de l’euro par rapport au dollar, la moyenne des parités sur 15 jours ouvrés s’établit à 1,2140 $ pour 1 € pour le gaz comme pour les carburants.

Les marges de gros ainsi que les frais de passage qui sont fixés par arrêté préfectoral restent pour leurs parts inchangés.

Après deux années sans évolution, les marges de détail (pour les carburants uniquement) évoluent à compter du 1er janvier 2021 à la hausse (+0,48 %), sur la base de l’index INSEE de l’année écoulée.

Il en découle ainsi :

– Pour le sans plomb

Le prix public est en hausse de 3 cts à 1,25 €/litre. Cette évolution s’explique par la forte hausse de la cotation moyenne, et ce malgré la baisse du coût du fret et l’appréciation de l’euro face au dollar.

– Pour le gazole

Le prix de vente est également en hausse de 4 cts à 0,96 €/litre pour les mêmes raisons que le sans plomb.

– Pour le gaz

Le prix final de la bouteille est en baisse de 18 cts à 17,27 €. Cette évolution s’explique par la conjonction des deux facteurs liés au fret et à la parité. Le coût du fret est, en effet, revu à la baisse en raison de la fin des travaux au terminal pétrolier (le fret diminue de 12,5%). De son côté l’appréciation de l’Euro face au dollar (+2,80%) vient également contredire la hausse des cotations mensuelles. Ce dernier paramètre « pèse » pour 17 cts de baisse.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Website Protected by Spam Master




1 Commentaire



Free Dom
WordPress Video Lightbox