//

Carrière de la Ravine du Trou : “la commune de St-Leu ne participera pas à cette mascarade !”

3 min de lecture
8

C’est la réponse de Bruno Domen, maire de Saint-Leu, au préfet de La Réunion, Amaury de Saint-Quentin qui l’a invité à assister, demain mercredi 6 juin, à 14h30, à la sous-préfecture de Saint-Paul à la réunion durant laquelle il sera question de la mise en compatibilité du Plan local d’urbanisme (PLU) de Saint-Leu avec le PIG (Projet d’intérêt général). Un PIG qu’avait pris le préfet pour la carrière de la Ravine du Trou censée fournir d’ici à l’année prochaine, au plus tard, des roches massives pour la réalisation de la route digue sur le chantier de la NRL. “La commune de Saint-Leu ne participera pas à cette mascarade”, fait savoir le maire Bruno Domen dans un courrier daté d’aujourd’hui, mardi 5 juin. Courrier adressé au préfet de La Réunion.

“Vous n’ignorez certainement pas les dernières décisions de justice, les irrégularités et les insuffisances voire la nullité de ce dossier pour lequel, malgré tout, vous avez pris un PIG”. Bruno Domen a joint à sa lettre les décisions de justice en question. Il en a fait de même pour les recommandations de la commission d’enquête publique du 10 novembre 2016 concernant ladite carrière et fait remarquer que les 5 réserves et les 7 recommandations émises à ce moment là ne sont pas toutes encore levées.

Le maire de Saint-Leu rappelle également au préfet la récente décision de la Cour administrative d’appel de Bordeaux, tombée la semaine dernière, qui annule le Schéma départemental des carrières de 2014 dans lequel était inscrite la carrière de la Ravine du Trou, “objet de votre PIG”, insiste-t-il auprès du préfet. Il écrit encore : “votre arrêté du 31 juillet 2017, qualifiant de projet d’intérêt général l’ouverture et l’exploitation de la carrière de la Ravine du Trou-Bois Blanc ne saurait être maintenu en vigueur. Un projet juridiquement irréalisable ne peut répondre à un intérêt général ni, a fortiori, satisfaire à la condition d’utilité publique”.

Et Bruno Domen de conclure : “face à tant d’obstination devant tant d’évidences, la commune de Saint-Leu ne participera pas à cette mascarade. En effet, à l’heure où nous avons l’honneur d’accueillir à La Réunion le secrétaire d’Etat Sébastien Lecornu au nom de notre richesse environnementale, nous refusons cette exercice forcé du PLU de Saint-Leu où ne sont pas respectés notre population, notre environnement et notre droit”. Fermez le ban !

Y.M.


8
Poster un Commentaire

avatar
7 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
8 Auteurs du commentaire
Sami974noePoloDERNIERE VOLONTEkachane Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox