Carrière des Orangers à Ste-Anne : lettre ouverte au maire de St-Benoit

7 min de lecture

Cette lettre est signée du “Collectif de Sainte-Anne pour un mieux vivre”. La voici :

“Monsieur Le Maire, Où êtes-Vous ? Où sont les Elus de votre Commune ? Monsieur Le maire,

Nous sommes des habitants au niveau de la RN2 à Sainte Anne Commune de Saint Benoit (La Réunion). Depuis plus d’1 an un lourd Traffic perturbe le quotidien de la population le long de la RN2 à Ste Anne. Ceux sont des :

  • Camions transportant des roches massives, du sable effectuant des rotations (Il passe un véhicule tous les 2 minutes)
  • Particuliers venant également du Sud de l’ile, passant par St Philippe, Ste Rose

Les Scania et tracteurs y circulent en période de campagne sucrière de Juin à Décembre. Mais le

plus inquiétant dans tout cela, c’est cette menace qui pèse sur les écoliers de Sainte-Anne, sans aucune assistance, sont confrontés quotidiennement à des risques du fait qu’ils sont obligés de parcourir le chemin.

A propos de la Carrière des Orangers : Nous citons « Dans un arrêté datant de fin novembre 2018, la préfecture a décidé de reporter sa décision d’autorisation concernant l’ouverture d’une carrière alluvionnaire de 46 ha et pour une durée de 15 ans sur le secteur des Orangers dans l’attente de précisions de la part du carrier, la société Teralta. À l’origine, l’avis favorable rendu par la commissaire enquêtrice, Marie Claude Galland, mais sous réserve. »

D’où proviennent donc ces roches ? Pourquoi continue-t-on de creuser et d’en extraire ? Aux profits de qui ? En tout cas pas pour les administrés de Ste Anne.

L’industrie des carrières peut s’avérer dommageable pour l’environnement. Les principales problématiques sont: la destruction d’espaces naturels riches (zones humides, ou riches en biodiversité), d’espaces agricoles, la pollution visuelle (atteinte au paysage), la pollution de l’eau (nappes supérieures et souterraines polluées par des hydrocarbures, des produits d’entretiens, des eaux saturées de poussières), de l’air (poussières, fumées), les mouvements de terrains1, et la production de déchets.

Nous ne voulons plus entendre le moteur des camions. Ni le bruit de leurs roues sur le bitume.

Le bruit des moteurs des camions, la décompression de leurs freins lorsqu’ils tournent, la poussière qui se dépose sur les maisons, les vibrations …

Ce fléau menace non seulement notre tranquillité, mais également notre santé. En effet, le bruit a des répercussions sur l’ensemble de l’organisme et en particulier le système nerveux.

Que devrions faire, déménager ? abandonner nos maisons ?

Un maire a le droit de réglementer la circulation des poids lourds sur les routes nationales traversant la commune, s’il n’existe pas de décret particulier transférant cette compétence au préfet.

Nous souhaitons des contrôles fréquents sur La RN2 (STE ANNE) pour :

  •  La limitation de vitesse non respectée
  • Article R318-1 : Modifié par Décret n°2011-368 du 4 avril 2011 – art. 9

Les véhicules à moteur ne doivent pas émettre de fumées, de gaz toxiques, corrosifs ou odorants, dans des conditions susceptibles d’incommoder la population ou de compromettre la santé et la sécurité publiques.

  • Directive européenne 70/157/CEE du 6 février 1970 : Tous les véhicules automobiles doivent respecter les limites de niveau sonore fixées par le Code de la route et l’arrêté du 13 avril 1972 relatif au bruit des véhicules automobiles
  • Obligations de vérification des composants du train roulant peut aussi être la cause de bruits inquiétants, l’état des pneumatiques …des véhicules
  • Le contrôle des véhicules qui circulent avec des pots d’échappements libres : Pots d’échappement mal entretenus, percés, non homologués, trafiqués pour s’offrir le plaisir d’un vrombissement assourdissant…

    Un poids lourd n’est pas un véhicule de tourisme. Les véhicules industriels doivent être entretenus, révisés, assurés, alimentés en carburant et leurs pneumatiques doivent être changés régulièrement. C’est la mission du responsable de l’entreprise.

    Sont-ils contrôlés ? Quand est-il des contrôles des systèmes anti-pollution des poids- lourds ?( système, dit AdBlue) ? Sont-ils bien entretenus ? Certains ont-ils encore le droit de circuler ?

    Nous demandons votre intervention pour :

  • Gérer ce trafic devenu vraiment préoccupant. Est-ce normal de voir des camions débouler à 4 heures du matin ? Même les samedis ?
  • Mettre en place des appareils de mesure qui servent à contrôler la vitesse : Mesures de la vitesse avec un système radar, Un indicateur de vitesse (Panneau clignotant pour Un rappel permanent de la limite de vitesse).

Vous remerciant à l’avance de votre compréhension pour faire cesser ce trouble, avant que la coupe déborde, nous vous prions d’agréer, Monsieur Le maire, nos salutations distinguées”.

“Collectif de Ste Anne Pour Un Mieux Vivre”.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Website Protected by Spam Master




1 Commentaire



Free Dom
WordPress Video Lightbox