/

CASUD : 1 500 000 € rajoutés au budget 2021

5 min de lecture

Sous la présidence d’André THIEN AH KOON, s’est tenu, ce vendredi 05 novembre, au Tampon, le 6eme Conseil Communautaire de l’année. Le Président de la CASUD n’a pas manqué de féliciter Bernard PICARDO pour sa réelection à la tête de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat et le maire de Saint-Philippe, Olivier RIVIERE, en tant que heureux papa depuis quelques semaines.

Les 21 dossiers présentés par le Président André THIEN AH KOON ont tous été votés en l’espace de 30 minutes et dans une ambiance sereine.

Parmi ces 21 affaires :

* Le vote du réajustement du budget principal 2021. En effet, la politique volontariste de la CASUD notamment, en matière de santé, d’emplois, d’environnement et de lutte contre l’errance animale a conduit à :
– la mise à disposition de bus dans les 4 communes membres (Le Tampon, Saint-Joseph, l’Entre-Deux et Saint-Philippe) à hauteur de 50 000 € pour le transport des habitants vers les centres de vaccination ;
– l’augmentation du nombre de personnes recrutées en contrat PEC (118 équivalent temps plein en 2021 contre 75 en 2020); la masse salariale passant ainsi à 1 300 000 € en 2021 (contre 840 000 € en 2020) ;
– la contribution supplémentaire de 575 000 € de la CASUD à ILEVA pour assurer le bon traitement des déchets verts et des encombrants dont les tonnages ont augmenté considérablement en 2021 par rapport à 2020 ;
– et la mise à disposition de moyens supplémentaires dans le cadre de l’errance animale (125 000 €) notamment pour la campagne de stérilisation.

Pour faire face à ces différentes mesures, une augmentation de 1 500 000 € du budget de fonctionnement 2021 a été nécéssaire.

Le budget principal 2021 de la CASUD s’élève donc à 99 550 000 €.

* La création du Service Public des Eaux Pluviales et Urbaines (SPEPU) en collaboration très étroite avec les 4 communes membres qui intégrera entre autres les réseaux séparatifs pluviaux, les branchements pluviaux des immeubles, les ouvrages de traitement des eaux pluviales, les bassins de rétention.

* Des attributions de marchés de fournitures et matériaux (à hauteur de 214 000 €) et de locations de camions et d’engins (200 000 €) pour la régie de travaux Alimentation en Eau Potable (AEP) et Eaux Usées de St-Joseph afin d’augmenter le nombre de raccordement des usagers (le faire passer de 6 000 à 18 000) à la station d’épuration de la CASUD installée sur le territoire de St-Joseph.

* La territorialisation du Plan Logement Outre-Mer par les engagements réciproques entre l’Etat, la CASUD, la Région, le Département, et l’Association régionale des maitres d’ouvrages sociaux visant à la construction et rénovation de plus de 3100 logements sociaux par an dont au moins 600 sur le territoire de la CASUD et la nécessité de prioriser les demandes des familles des communes membres pour l’attribution des logements sur leur territoire.

* Et la désignation de Messieurs Harry Mussard et Daniel Maunier comme membres de la CASUD à la commission DALO (droit au logement) pour défendre la population des communes membres.

* La sécurisation de l’aire de stationnement d’hélicoptères de l’aéroport de Pierrefonds par le versement d’une subvention de 53 407 €

*L’attribution de subventions aux associations porteuses de Chantiers d’Insertion :
– Pays Touristique du Sud Sauvage (50 000 €) et Régie Territoriale Sud (41 000 €) qui interviennent à St-Joseph
– JADES (42 000 €) qui intervenant au Tampon et à l’Entre-Deux

* La mise en place, d’une part du projet de compostage de proximité de biodéchets dans le cadre de la lutte contre le gaspillage avec l’accompagnement de l’ADEME ; et d’autre part de la convention de partenariat CASUD – CITEO (éco-organisme assurantle dispositif national de collecte, tri, recyclage des emballages ménagers et du papier) à hauteur de 760 082 €

* Le rapport annuel concernant l’activité de la SPL SUDEC pour 2020 qui a procédé à l’évacuation de 3522 tonnes de déchets verts, de 2894 tonnes d’encombrants, de 2081 tonnes de verre et 227 carcasses de véhicules entre autres).

* La modification des statuts d’ILEVA afin que les tonnages de déchets produits par chaque intercommunalité (CASUD, CIVIS et TCO) soient pris en compte de façon plus précise dans le calcul des contributions de ces dernières

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Face à la situation d’urgence, le TCO décide de résilier un lot du marché des transports scolaires

Article suivant

Journée Mondiale du Diabète : un événement sport santé organisé au Tampon !

Free Dom