//

CCAS de St-Denis : 57 ordinateurs pour lutter contre la fracture numérique

5 min de lecture
2

Mercredi 18 mai, Ericka Bareigts, Maire de Saint-Denis et Présidente du CCAS, et David Belda, son adjoint et Vice-président du CCAS, ont remis des ordinateurs à 57 élèves issus de familles en situation de vulnérabilité. Cette action sociale s’inscrit dans le cadre du Plan de lutte contre la fracture numérique de la Ville, et dans l’objectif municipal de renforcer ses actions en direction des publics fragilisés par la crise sanitaire.

Ville solidaire et fraternelle, Saint-Denis est engagée pour la lutte contre la fracture numérique, et plus largement pour l’équité, la cohésion et l’égalité des chances. C’est à ce titre que son Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) a procédé mercredi à la remise de 57 ordinateurs à des élèves de primaire et leurs familles.

Les besoins des bénéficiaires avaient été identifiés par l’Académie de la Réunion lors des périodes de fermeture de classe liées au Covid : certains enfants de primaire n’étaient pas équipés pour récupérer ou envoyer des documents de travail par voie numérique. Les Inspecteurs de l’Education Nationale ont alors établi une liste d’enfants en rupture numérique, qui sont désormais équipés d’ordinateurs de bureau leur permettant de réaliser du traitement de texte, etc.

Fidèle à ses convictions écologiques, la mairie a sélectionné des ordinateurs issus de l’économie circulaire, récupérés, recyclés et garantis 6 mois par la ressourcerie ADRIE (Association pour le Développement des Ressourceries, Insertion et Environnement). Lors de la remise des ordinateurs, les élèves et leurs familles ont pu suivre un atelier d’initiation afin de se familiariser avec le matériel et son utilisation. Les familles pourront ensuite contacter l’ADRIE en cas de problème.

Cette action sociale remplit plusieurs objectifs : favoriser la réussite éducative des primaires et aider ses bénéficiaires à sortir de la fracture numérique. Elle s’inscrit également dans une démarche éco responsable qui permet de montrer aux élèves et à l’ensemble des Dionysien.nes que l’on peut réparer au lieu de jeter afin d’offrir une seconde vie aux objets et de protéger notre environnement.

Pour rappel, le Plan de lutte contre la fracture numérique a débuté avec la distribution d’ordinateurs aux seniors en 2021 pour lutter contre l’illectronisme. Elle se poursuit aujourd’hui avec la remise d’ordinateurs solidaires aux enfants de primaire et continuera avec un partenariat entre la CAF, la ville de Saint-Denis et le CCAS pour mettre à disposition des citoyens en rupture numérique des bornes d’accès gratuit à Internet, afin que chacun puisse accéder à ses droits, à ses démarches numériques, à ses espaces personnels, etc.

David Belda, adjoint délégué aux affaire sociales et Vice-président du CCAS : « Cette opération correspond à un engagement de mandat : accompagner les Dionysien. nes de manière transversale et intergénérationnelle par la lutte contre la fracture numérique et l’illectronisme. Après les seniors, ce sont les enfants qui bénéficient de cet accompagnement, qui se poursuivra sur l’ensemble du territoire de la commune, dans le cadre de la convention signée avec l’ADRIE.

Le fait d’équiper les enfants d’ordinateurs participe à l’Ecole du bonheur : aujourd’hui, avoir un équipement informatique est indispensable car tout est dématérialisé. Et l’opération pourra profiter à l’ensemble de la famille, aux parents, qui pourront alors mieux suivre le parcours scolaire de leur enfant, ses notes, établir plus facilement un lien avec l’école et les enseignants. »

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

CCIR : la liste de Pierrick Robert remporte les élections

Article suivant

La Commission Permanente du Departement réunie à Bras-Panon ce mercredi

Free Dom